Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Sa cliente tient des propos racistes : son banquier se venge et lui vole 400.000 euros

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un employé du LCL d'Aubervillier a décidé de détourner 400.000 euros des économies d'une de ses clientes, une dame de 89 ans. Son motif : les cadences infernales imposées par son employeur et les "propos racistes" de sa cliente. Il a été placé sous contrôle judiciaire vendredi.

Il n'a pas apprécié les propos raciste de sa cliente : il lui escroque 400 000 € !
Il n'a pas apprécié les propos raciste de sa cliente : il lui escroque 400 000 € ! © Maxppp - Yves Regaldi

Aubervilliers, France

Une drôle de manière de lutter contre le racisme. Celle de cet employé de banque du LCL d'Aubervillier, en Seine-Saint-Denis, arrêté pour une escroquerie de 400.000 euros sur une vieille dame fortunée. Ce jeune homme de 27 ans a réussi à détourner tout cet argent en l'espace de quelques mois, entre mars et décembre 2016.

De l'argent qui appartenait à une vieille dame de 89 ans. Son conseiller financier a profité de ses privilèges pour siphonner son épargne... Avec l'argent récupéré, il s'achète du matériel informatique, des vêtements de luxe sur internet... ou encore quatre lingots d'or ! Il décide ensuite d'acquérir des biens immobiliers. Deux appartements en région parisienne. C'est là qu'il va finalement se faire prendre.

Il craque sous les cadences imposées par son employeur

Interrogé sur ses motifs, le banquier explique avoir craqué sous les "cadences infernales" de son employeur. Et la goutte d'eau qui le pousse à l'action : les insupportables propos "racistes, anti-chinois et islamophobes" de sa cliente.

Arrêté par la police judiciaire de Bobigny, il a été déféré vendredi devant le parquet. Au vu de son casier judiciaire vierge et de sa reconnaissance immédiate des faits, il a été placé sous contrôle judiciaire en attendant son procès.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu