Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International
Dossier : Serge Atlaoui menacé d'exécution en Indonésie

Sabine Atlaoui créé une association pour éviter la peine de mort à son mari en Indonésie

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

L'épouse du Mosellan Serge Atlaoui condamné à mort en Indonésie il y a 10 ans vient de créer l'association "Sabine Atlaoui", pour l'aider dans ses démarches. Elle compte aussi soutenir d'autres familles de condamnés à mort.

Sabine Atlaoui devant les statuts de sa nouvelle association
Sabine Atlaoui devant les statuts de sa nouvelle association © Radio France - Cécile Soulé

Moselle, France

L'épouse du Mosellan Serge Atlaloui condamné à mort en Indonésie depuis plus de 10 ans continue son combat. Sabine Atlaoui a créé une association qui porte son propre nom, ses statuts ont été publiés cette semaine à Metz.  

Serge Atlaoui a été condamné à mort en Indonésie en mai 2007 pour trafic de drogue, alors qu'il nie complètement les faits. L'association Sabine Atlaoui a pour objectif de soutenir ses démarches pour sortir son mari du couloir de la mort, mais aussi d'aider d'autres familles de condamnés à mort. 

On ne vit pas, on survit

"Je pense que la situation est déjà assez lourde et il est important d'encadrer les familles pour faciliter leurs démarches et qu'on puisse continuer à survivre parce qu'en fait, on ne vit pas, ce n'est que de la survie", explique Sabine Atlaoui.

Sabine Atlaoui explique l'objectif de son association

On est toujours dans une demande de justice

Le couple a 4 enfants, dont le dernier a 6 ans. Et l'attente est longue pour Sabine Atlaoui: "On est toujours dans une demande de justice, il faut continuer à le proclamer. Maintenant combien de temps ça va prendre, on sait pas. La seule chose qu'on a à espérer , c'est qu'il rentre le plus vite possible".

Sabine Atlaoui espère revoir son mari vivant et libre

A travers sa nouvelle association, Sabine Atlaoui veut aussi poursuivre la lutte pour l'abolition de la peine de mort dans le monde. Elle le faisait déjà avec une autre association, Ensemble contre la peine de Mort.

Choix de la station

France Bleu