Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Sabotage dans une station de ski d’Andorre, des câbles de télésiège sectionnés

mardi 6 novembre 2018 à 19:12 Par François David, France Bleu Roussillon, France Bleu et France Bleu Occitanie

Plusieurs remontées mécaniques ont été sabotées à Vallnord, en Andorre. Les conséquences auraient pu être dramatiques, selon le directeur de la station de ski.

Télésiège de la station de ski de Vallnord
Télésiège de la station de ski de Vallnord © Radio France - Sébastien Berriot

Perpignan, France

Voilà qui fait froid dans le dos, à quelques jours du démarrage de la saison de ski dans les Pyrénées. Deux télésièges ont été sabotés dans la grande station de ski de Vallnord, au nord d’Andorre-la-Vieille. La police ouvre une enquête. Selon les premiers éléments, les saboteurs ont joué les équilibristes. Ils auraient escaladé les pylônes pour couper les câbles à l'aide d'une disqueuse. 

Difficile de savoir à quand remonte le méfait. Les dégâts ont été découverts lundi, par des employés de la station, à l'occasion des traditionnelles opérations de maintenance. Une inspection générale a ensuite permis de découvrir d'autres sabotages, cette fois sur une remontée mécanique.

Le directeur de la station dénonce des faits gravissimes, qui auraient pu avoir de "lourdes conséquences". Dans le Diari d’Andorra, le maire de la commune s'inquiète déjà du retentissement que risque d'avoir cette affaire. C'est "désastreux", dit-il,  pour l'image de la principauté et l'économie du ski.

Malgré tout, la station assure que tout sera fait pour ouvrir les pistes à la date prévue, le 1er décembre. Les travaux de réparation sont déjà engagés. Et pour éviter tout nouveau sabotage, une entreprise de sécurité a été recrutée. Il est aussi prévu d'installer très rapidement une vidéosurveillance.

Josep Marticella, directeur de la station