Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saffré : une agricultrice porte plainte contre quatre ministres pour "nuisances" des éoliennes

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

En Loire-Atlantique, une agricultrice a déposé une plainte contre quatre ministres. Elle dénonce la proximité du parc éolien qui dégrade, selon elle, sa santé et celle de ses animaux.

Image d'illustration
Image d'illustration © Radio France - OLIVIER ARANDEL

Une agricultrice de Loire-Atlantique a déposé plainte contre quatre ministres en raison des "nuisances" causées par le parc éolien à Saffré, au nord de Nantes. D'après Céline Bouvet, cette installation fragilise sa santé mais aussi celle de son élevage de vaches laitières. Sont visés par cette procédure, le premier ministre Jean Castex, le ministre de la Santé, Olivier Véran, l'actuelle ministre la Transition écologique et solidaire, Barbara Pompili, et son ancienne titulaire, Elisabeth Borne.

"C'est le nouveau scandale de santé publique" 

La femme de 46 ans a déposé plainte auprès de la commission des requêtes de la Cour de Justice de la République (CJR) explique l'AFP, pour "complicité par aide à l'administration de substances nocives", à titre principal, et pour "omission de combattre un sinistre", à titre subsidiaire. D'après la plaignante, en huit ans, une trentaine de ses vaches sont mortes, sans oublier les problèmes de reproduction qu'elle attribue au parc éolien. L’éleveuse dit également souffrir de troubles du sommeil, de troubles musculaires et de fatigue. 

Pour l'avocat, il y a urgence, il faut réagir très vite et sur l'ensemble de territoire français. "Il n'y a pas réellement de doute concernant le risque autour des éoliennes. Il n'y a que celles et ceux qui ne veulent pas le voir qui ne le voient pas. Il y a eu des études au Portugal, en France nous avons de nombreux témoignages. Comme d'habitude, au nom d'une certaine idéologie, celle de l’écologie, _on refuse de voir le danger comme on a refusé de voir l'amiante_", raconte Fabrice Di Vizio avant d'ajouter, "on a toujours 10 ans, 15 ans de retard, et à chaque fois on est condamné à revivre les même choses et nous attendons que les choses dégénèrent pour commencer à agir. Les éoliennes sont le nouveau scandale de santé publique. "

Une affaire qui dure 

Un couple d'éleveurs, Murielle et Didier Potiron, installés à Puceul, l'une des trois autres communes couvertes par ce même parc éolien, ont déposé un recours, pour "trouble anormal de voisinage", qui sera examiné le 4 avril prochain par le tribunal judiciaire de Nantes, a indiqué à l'AFP leur avocat, Me François Lafforgue, précisant que ces agriculteurs avaient perdu 400 vaches depuis 2012.  Avocat de l'Association nationale animaux sous tension (ANAST), Me Lafforgue a précisé qu'une "dizaine de procédures similaires sont engagées en France par des éleveurs devant les tribunaux".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess