Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Procès du sage-femme accusé de 11 viols : "c'était un professionnel de santé, je lui faisais confiance"

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Au procès de l'ancien sage-femme montpelliérain jugé pour 11 viols, certaines de ses ex-patientes vont se succéder à la barre de la cour criminelle de l'Hérault ce jeudi. Elles accusent ce praticien, à l'époque reconnu, d'avoir détourné des gestes médicaux en gestes sexuels.

Jennifer, 30 ans, a porté plainte contre son ancien sage-femme pour viol
Jennifer, 30 ans, a porté plainte contre son ancien sage-femme pour viol © Radio France - Salah Hamdaoui

Jennifer a porté plainte pour viol contre son ancien sage-femme il y a presque cinq ans. Future maman à l'époque, elle voyait Lionel Charvin pour "une préparation classique à l'accouchement", jusqu'au jour où il lui a proposé un toucher vaginal. La jeune femme, aujourd'hui âgée de 30 ans, ne s'est pas posé de question. "C'était un professionnel de santé, je lui faisais entièrement confiance, donc j'ai dit ok".

"Je suis très tactile, j'aime les femmes, je suis séducteur, pas violeur. J'ai la conscience tranquille."- (Lionel Charvin à l'expert psychiatre)

"De là, il a détourné le toucher vaginal en masturbation". Sur le moment, elle ne se dit pas un seul instant que son praticien est en train de sortir du cadre thérapeutique. "En fait mon esprit a arrêté de fonctionner, ce n'est qu'après coup que j'ai mis le mot "viol" sur ce qui s'est passé".

Jennifer, future maman, avait entièrement confiance en son praticien

Ce jeudi, Jennifer et plusieurs autres plaignantes vont se succéder à la barre de la cour criminelle de l'Hérault (pas de jurés mais cinq magistrats professionnels) qui juge Lionel Charvin pour 11 viols et une agression sexuelle par personne abusant de l’autorité que lui confère sa fonction sur des anciennes patientes. Il comparait libre.

Un praticien à double facette

Côté pile, c'est un praticien qui était reconnu par ses pairs. Certains de ses confrères le surnommaient "le Magicien". L'une de ses consœurs le qualifie d'exceptionnel. Et même la plupart de ses ex-clientes parlent de lui en des termes élogieux.

Ancien membre de l'équipe de France de kung-fu, son rêve aurait d'être kinésithérapeute, mais il a raté le concours trois fois. Cela étant, Lionel Charvin revendique une vraie passion pour le métier de sage-femme qu'il exerçait, en libéral dans un cabinet au Polygone et en même temps salarié à la clinique Saint-Roch. Aujourd'hui, radié de l'ordre et installé en Corse, il est à la tête d'une société qui vend "des compléments alimentaires, des masques et du gel".

Gestes médicaux ou gestes sexuels ?

Côté face, il y a un maïeuticien aux pratiques plus que douteuses. Des gestes présentés comme médicaux, mais que les plaignantes assimilent à une masturbation; des caresses inappropriées censées réveiller leurs zones érogènes et des questions sur leur intimité sexuelle, notamment leur type d'orgasmes.

"Même s'il n'y avait qu'un cas, ce serait un cas de trop."- (Enquêteur de la Brigade des mœurs)

Innocent ou coupable, "il est complètement sorti de son rôle" estime Danielle Cany, l'experte psychologue, face à des femmes en état de fragilité émotionnelle due à leur grossesse ou à leur accouchement. Des femmes qui "sont forcément en position de devoir lui faire confiance et s'en remettre à lui. Elles sont dans une position de dépendance vis-à-vis de lui".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess