Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Aignan-sur-Roë : les Petites soeurs de Marie "virées" par le Vatican vont porter plainte

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

En conflit depuis des années avec le Vatican et l'Évêque de Laval, trente-quatre Petites sœurs de Marie dont la maison-mère se trouve à Saint-Aignan-sur-Roë, dans le Sud de la Mayenne, sont relevées de leur voeux. Elles s'apprêtent à porter plainte.

Les Petites sœurs de Marie sont en conflit avec le Vatican depuis plusieurs années.
Les Petites sœurs de Marie sont en conflit avec le Vatican depuis plusieurs années. © Radio France

Saint-Aignan-sur-Roë, France

Elles sont retournées à la vie civile depuis le 23 mai. Trente-quatre Petites sœurs de Marie, dont une partie vit en Mayenne, à Saint-Aignan-sur-Roë, viennent d'être relevées de leurs vœux par le Vatican. L'issue d'un différend de deux ans avec la hiérarchie ecclésiastique. Le combat n'est pas fini pour autant, elles vont de nouveau saisir la justice. 

Le sort de quatre Ehpad en question

En 2016, à la suite d'une visite canonique au sein de la communauté mayennaise, le torchon s'était embrasé entre les sœurs et leurs supérieurs hiérarchiques. Les autorités religieuses ont voulu imposer une nouvelle mère supérieure contre l'avis de la communauté. Face à l'impossibilité d'une conciliation, les sœurs basées sur trois sites à Saint-Aignan-sur-Roë mais aussi à Castelnau-d’Estrétefonds et à Lagardelle-sur-Lèze, dans les environs de Toulouse, avaient demandé à être relevées de leur vœux. 

Désormais, "elles vont faire de la résistance", assure Marcel Mignot, le président du comité de soutien aux Petits sœurs. Une plainte est dans les cartons et devrait être déposée dans les prochains jours. Contre qui ? "Pour l'instant, je ne peux rien dire", confesse Marcel Mignot. 

"Elles veulent obtenir réparation" - Marcel Mignot

Les relations tendues avec Mgr Thierry Scherrer, Évêque de Laval, ont pour origine quatre Ehpad gérées par cette congrégation. "Cela représente 300 personnes", dénombre Marcel Mignot. Thierry Scherrer avait souhaité la scission de ces maisons de retraites congréganistes contre l'avis des Petites sœurs. L'affaire avait déjà été portée au tribunal. 

Contacté pour s'exprimer, l'Évêque de Laval n'a pour le moment pas répondu à nos sollicitations.