Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Aignan-sur-Roë : quelles sont les actions judiciaires que vont engager les religieuses relevées de leurs voeux ?

-
Par , France Bleu Mayenne

En Mayenne, les religieuses de la congrégation "Petites Soeurs de Marie", en conflit avec le Vatican et le Diocèse de Laval, ont décidé d'attaquer en justice des responsables de l'Eglise catholique.

Illustration Justice Radio France
Illustration Justice Radio France © Radio France - Radio France

Saint-Aignan-sur-Roë, France

On en sait un peu plus sur les actions judiciaires que vont engager les 29 religieuses, relevées de leurs voeux

Et leurs griefs sont nombreux : harcèlement moral, menaces, préjudice financier. Et ce sont bien des prélats au Vatican et l'évêque de Laval qui sont ciblés. L'avocat des ex-Petites Soeurs de Marie affirme que ses clientes ont été injustement sanctionnées. Si elles ont demandé à être relevées de leurs voeux, poursuit-il, c'est parce qu'elles vivent depuis 2 ans dans la peur, sous pression. Leur plus grande crainte : l'excommunication, une peine qu'elles n'auraient sans doute pas digéré. Alors, toujours selon l'avocat, elles ont préféré anticiper et demander une révocation. 

Le problème au départ c'est la gestion par la Congrégation de maisons de retraite, ce que dément l'envoyée spéciale du Saint-Siège en Mayenne qui évoque uniquement des soucis de gouvernance au sein de la communauté. Il y aurait donc eu un bras de fer avec le Diocèse au sujet des Ehpad. "L'évêque n'aime pas qu'on lui résiste, il essaie d'avoir leur tête. Ou vous vous pliez, ou vous partez" explique l'avocat.

En Mayenne et dans la région toulousaine, 29 religieuses, certaines d'entres elles membres de la communauté depuis plusieurs décennies, ont rompu avec l'Eglise mais n'ont apparemment pas l'intention de la laisser briser leur vie, d'où les actions judiciaires à venir.

Choix de la station

France Bleu