Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Amand-Montrond : incendie dans une usine de produits d'emballages

lundi 3 octobre 2016 à 6:34 - Mis à jour le lundi 3 octobre 2016 à 7:29 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

Un incendie s'est déclaré dimanche soir, tard, à l'usine IZT, de Saint-Amand-Montrond, spécialisée dans la fabrication de produits pour emballages. Le feu a pris dans une cuve de produits chimiques.

GENDARMES ILLUSTRATION
GENDARMES ILLUSTRATION © Maxppp - Maxppp

Saint-Amand-Montrond, France

Les pompiers ont été appelés sur place vers 23h30. Un feu s'est déclaré dimanche soir à l'usine IZT, située au 31, rue Sarrault, sur la commune de Saint-Amand-Montrond, usine spécialisée dans la fabrication pour les emballages et contenants cosmétiques.

Pas de blessés, selon les pompiers

"Le feu a pris dans une cuve qui contient des produits chimiques", indique à France Bleu Berry Thierry Vinçon, le maire de Saint-Amand-Montrond. "L'incendie a été maîtrisé assez rapidement et les pompiers ont procédé au nettoyage". "L'usine utilise des produits chimiques pour fixer notamment les dorures sur les emballages", ajoute-t-il.

L'incendie n'a pas fait de blessés. "L'usine est relativement grande et ventilée, ne permettant pas de concentration d'émanations", selon le maire.

Enquête de gendarmerie

Une quarantaine de pompiers a été mobilisée, 13 moyens matériels engagés. La brigade de gendarmerie de Saint-Amand est chargée de l'enquête. D'après les gendarmes, "il n'y a pas eu d'évacuation, et aucun périmètre de sécurité spécial n'a été mis en place pour les riverains".