Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Astier : avec 2,50g d'alcool dans le sang, il blesse deux gendarmes

-
Par , France Bleu Périgord

Un homme de 53 ans de Saint-Astier a blessé deux gendarmes ce vendredi soir, après avoir percuté leur voiture avec un engin de chantier qu'il avait volé. L'homme avait plus de 2,50 grammes d'alcool dans le sang. Il a lui aussi été blessé par un tir des forces de l'ordre.

L'homme a percuté deux gendarmes avec un engin de chantier.
L'homme a percuté deux gendarmes avec un engin de chantier. - Gendarmerie de la Dordogne.

Saint-Astier, France

Deux gendarmes ont été blessés ce vendredi soir, aux alentours de 22 h 30, dans la commune de Saint-Astier. Leur véhicule a été percuté de plein fouet par un habitant de la commune, à bord d'un engin de chantier de 15 tonnes qu'il avait volé quelques minutes plus tôt. Cet homme a été blessé lui aussi par un tir d'un des gendarmes. 

Des violences conjugales

Tout commence aux alentours de 21 h 30. Les gendarmes de Saint-Astier reçoivent un appel d'une femme habitant la commune. Dans la soirée, elle aurait été victime de violences et de chantage au suicide de la part de son mari. 

Deux gendarmes se rendent donc sur place. En arrivant à proximité de l'habitation, ils voient le mari quitter le domicile familial, monter à bord d'un engin de chantier situé à deux pas de chez lui, et démarrer l'appareil. Selon nos informations, l'homme de 53 ans est décrit à ce moment-là comme "incontrôlable" et "en déconnexion totale avec la réalité"

L'homme a percuté une première fois de plein fouet la voiture des gendarmes avec l'engin. Les gendarmes ont eu le temps de sortir, avant que l'individu ne repasse à l'attaque plusieurs fois. La voiture a été totalement détruite. 

Plus de 2,50 grammes d'alcool dans le sang

Après plusieurs sommations, l'un des deux gendarmes a ouvert le feu sur l'individu. L'homme a été blessé au bras par une balle qui a ricoché. Il a également reçu un éclat de vitre dans le ventre, avant de prendre la fuite. 

Après avoir percuté plusieurs voitures garées sur son chemin, il finira sa route en rentrant dans un mur, quelques kilomètres plus loin, dans la commune de Saint-Germain-du-Salembre. 

L'individu a terminé sa route dans un mur.  - Aucun(e)
L'individu a terminé sa route dans un mur. - Gendarmerie de la Dordogne.

Les deux gendarmes souffrent de plusieurs hématomes. Quant à l'individu, il a été hospitalisé à Périgueux. Il avait 2,53 grammes dans le sang. 

L'homme a été placé en garde à vue ce dimanche, tout en restant à l'hôpital. Il pourrait être mis en examen ce dimanche pour tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique ainsi que pour dégradation de biens. 

Choix de la station

France Bleu