Infos

Saint-Brieuc : 2 ans de prison pour avoir tiré sur son coloc' trop bruyant

Par Johan Moison, France Bleu Armorique lundi 12 septembre 2016 à 18:31

Les faits se sont déroulés dans un appartement de cette résidence à Saint-Brieuc.
Les faits se sont déroulés dans un appartement de cette résidence à Saint-Brieuc. © Radio France - Johan Moison

Un homme de 42 ans a été condamné à 3 ans de prison dont un an avec sursis par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc ce lundi après-midi. Le 8 août dernier, il avait tiré avec un pistolet automatique sur son colocataire, le blessant à l'épaule.

La colocation tourne mal à Saint-Brieuc

C’est l’histoire de deux hommes, deux amis qui partagent le même appartement depuis 10 mois à Saint-Brieuc. L'un des deux rentre au petit matin avec une fille après une soirée bien arrosée en discothèque. Ils ont bu, ils font du bruit, beaucoup de bruit, suffisamment en tout cas pour réveiller le colocataire. Le ton monte, une bagarre éclate. Puis un coup de feu.

Accidentel ou volontaire?

"C'était accidentel, je dormais, je leur ai dit de se calmer et puis on s'est battu, je n’ai jamais voulu tirer", a raconté le prévenu à la barre du tribunal. L'avocate de la victime livre une version différente. "Après la bagarre, mon client s'est réfugié dans sa chambre avec sa petite amie, son colocataire est réapparu quelques minutes plus tard avec une arme en lui disant : "tu vas voir, je vais t'apprendre le respect, tu ne vas pas faire le malin", mon client lui a alors rétorqué : "vas-y tire" sans penser une seconde qu'il allait le faire..."

A 10 centimètres du drame

"Un tir à bout portant", selon la petite-amie."On est passé à 10 cm du drame", pour la procureure de la république. "Ils étaient amis depuis deux ans mais le torchon brulait depuis quelques mois entre eux", a expliqué l'avocate de la défense en précisant que les deux hommes avaient des modes de vie différents. "Mon client était à bout, il sentait la colocation lui échapper".

La victime âgée de 38 ans vit avec une balle dans l'épaule gauche depuis les faits.

Partager sur :