Faits divers – Justice

Saint-Calais : une marche blanche en mémoire de l'infirmier qui s'est donné la mort

Par Marie Mutricy, France Bleu Maine jeudi 6 octobre 2016 à 19:21

Une marche blanche en mémoire du cadre de santé infirimier qui s'est donné la mort en juillet aura lieu le 17 octobre à Saint-Calais
Une marche blanche en mémoire du cadre de santé infirimier qui s'est donné la mort en juillet aura lieu le 17 octobre à Saint-Calais © Maxppp - Sébastien JARRY

Les salariés de l'hôpital de Saint-Calais organisent une marche blanche en mémoire de leur collègue qui s'est donné la mort en juillet. Ils défileront dans la commune lundi 17 octobre et entendent dénoncer plus généralement la souffrance au travail.

Les salariés de l'hôpital de Saint-Calais souhaitaient organiser quelque chose en mémoire de leur collègue qui s'est donné la mort en juillet. Ce cadre infirmier a laissé des courriers dans lesquels il mettait en cause la direction. Il y mentionnait aussi qu'il ne souhaitait pas que les personnes qui travaillent avec lui se rendent à ses obsèques. "Mais plusieurs infirmières ici ont exprimé le besoin de faire leur deuil, de lui rendre hommage" précise Gaëlle Lapalus, la secrétaire du CHSCT et rperésente Force Ouvrière du personnel. Une marche blanche aura donc lieu lundi 17 octobre à Saint-Calais à 15 heures. Rendez-vous est donné place de l'hôtel de ville.

LIRE AUSSI : Suicide à l'hôpital de Saint-Calais : deux enquêtes judiciaires ouvertes

Une ambiance pesante

Alors que les enquêteurs de l'Igas (Inspection générale des affaires sociales) sont repartis, l'ambiance reste lourde à l'hôpital de Saint-Calais raconte la déléguée du personnel : "C'est pesant. On fait attention. C'est des gens qui viennent beaucoup nous parler [au local syndical] mais qui en même temps ont peur, restent silencieux à l'extérieur. Ils viennent nous voir nous mais ils ne veulent pas que ça s'ébruite". Dans cette affaire deux enquêtes judiciaires sont ouvertes. La famille de l'infirmier décédé et la directrice du centre hospitalier ont chacune de leur côté porté plainte.

Le rapport de l'Igas remis en novembre

Les conclusions de l'Igas seront d'abord soumises à la directrice qui pourra les commenter avant des les renvoyer à l'inspection générale des affaires sociales. Enfin, l'institution remettra son rapport définitif le 15 novembre, à la ministre de la Santé qui est libre d'en communiquer le contenu ou non.

Partager sur :