Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Denis : coups de feu près d'une école maternelle

lundi 4 septembre 2017 à 16:26 - Mis à jour le lundi 4 septembre 2017 à 17:39 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Des coups de feu ont été tirés lundi matin, vers 11h00, près de l'école maternelle Delaunay-Belleville à Saint-Denis en Seine-Saint-Denis. Les enfants ont été confinés durant 30 minutes. Il n'y a pas de blessé. Il ne s'agissait pas d'un attentat mais d'une altercation entre deux personnes.

Police.
Police. © Maxppp -

Saint-Denis, France

Les enfants et les enseignants de l'école maternelle Delaunay à Saint-Denis dans le 93 ont eu une grosse frayeur lundi matin vers 11h00. Ils ont entendu des coups de feu. Les enfants ont aussitôt été confinés dans leur établissement. La mise à l'abri a duré une petite demi-heure, le temps de comprendre ce qui s'était passé. Les choses ont repris normalement leur cours en fin de matinée.

Rien à voir avec un attentat

Sur place, les policiers ont trouvé un pistolet chargé à blanc. Selon les premiers éléments, fournis par la préfecture, il pourrait s'agir d'un différend entre deux personnes. Il y aurait eu une altercation. Les personnes n'ont pas été retrouvées. Il n'y a pas de blessé.

Réaction de la Mairie

Dans un communiqué le maire de Saint-Denis, Laurent Russier, indique qu'il s'est rendu sur place pour "remercier les enseignants de leur sang-froid et de leur diligence". Il demande des renforts policiers. " Il est inacceptable d’assister dans nos villes à de telles scènes de violences. Avec les riverains, je réclame, à nouveau, une intervention rapide et pérenne des forces de police, avec un renforcement significatif des effectifs de police sur l’ensemble de la commune. Faut-il encore rappeler que, si la population dionysienne a augmenté de plus de 25% en 10 ans, les effectifs de police n’ont quant à eux connu aucune progression ? Le Ministère de l’Intérieur et la Préfecture de Seine-Saint-Denis doivent prendre la juste mesure des difficultés et des nuisances qui amenuisent la tranquillité du quartier".

Un site sensible

L'école est située dans une rue près de la cité Jacques Duclos. Fin août, il y avait eu une importante saisie d'armes et de stupéfiants dans cette cité. Les policiers avaient trouvé des explosifs, des fusils à pompe et 40 kilos de résine de cannabis. Ils avaient même découvert un lance-roquette anti-char.