Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Denis : déminage après la découverte d'armes dans un pavillon

mercredi 29 août 2018 à 15:55 - Mis à jour le mercredi 29 août 2018 à 17:57 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris et France Bleu

Des armes ont été découvertes ce mercredi matin dans un pavillon du quartier La Mutuelle à Saint-Denis. Les démineurs ont dû faire exploser cinq détonateurs et des rues ont été bouclées.

Véhicule de police - image d'illustration
Véhicule de police - image d'illustration © Radio France - Marie Rouarch

Saint-Denis, France

C'est un véritable arsenal qui a été découvert ce mercredi matin par des policiers, à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis. Des policiers ont été appelés pour un cambriolage, qui n'avait en fait pas eu lieu, dans un pavillon, indique la préfecture de police à France Bleu Paris. Des armes ont été retrouvées et une opération de déminage a donc débuté, menée par le laboratoire central de la préfecture de police. Ce mercredi, en fin d'après-midi, la préfecture de Seine-Saint-Denis indique que les "opérations sont terminées".

"Des détonateurs ont été trouvés ce matin dans un pavillon du quartier La Mutuelle à Saint-Denis" indique la mairie de Saint-Denis dans son communiqué. On ignore le nombre d'armes retrouvées. Un dispositif de sécurité avait été mis en place. Sur des photos publiées par Bally Bagayoko, adjoint au maire, sur Facebook, des militaires, ainsi que des véhicules de police et des pompiers sont présents dans le quartier. 

Le pavillon d'un ancien militaire décédé

Plusieurs rues ont été bouclées, des habitants ont dû être évacués et des détonations ont été entendues dans le Nord de la ville, car "la police nationale est contrainte de déminer à proximité du pavillon une partie des charges trouvées" détaille la municipalité. En tout cinq explosions ont été nécessaires, confirme la préfecture de Seine-Saint-Denis, pour détruire notamment des détonateurs.

"Une enquête de police est bien évidemment en cours pour déterminer l’origine des objets trouvés" précise enfin la mairie de Saint-Denis. Selon la mairie, le pavillon inoccupé, dans lequel les armes ont été retrouvées, était celui d'un ancien militaire, récemment décédé. Une source proche de l'enquête explique qu'il s'agirait en effet plutôt d'un "profil de collectionneur".