Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Denis : les parents d'élèves de la rue du Corbillon se mobilisent

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu
Saint-Denis, France

Deux écoles se trouvent rue du Corbillon à Saint-Denis, là où le Raid a donné l'assaut le 18 novembre. Des parents dénoncent l'insécurité dans cette rue connue pour ses marchands de sommeil et ses trafiquants de drogue.

L'école Jules Guesde, rue du Corbillon à Saint-Denis
L'école Jules Guesde, rue du Corbillon à Saint-Denis - Lorélie Carrive

"Nous exprimons notre profonde colère et indignation face à l'extrême faiblesse de la gestion des problèmes des rues Corbillon et Fontaine". Une vingtaine de familles dyonisiennes ont signé la lettre ouverte adressée par l'Association des Parents d'élèves de l'école Jules-Guesde à François Hollande et Manuel Valls.

Deux écoles se trouvent rue du Corbillon, pour 500 élèves au total. Stéphanie habite à 300 mètres, en zone piétonne. Et pourtant, hors de question pour elle de laisser sa fille de 9 ans rentrer toute seule l'après-midi.

"Les dealers sont là, sur le trottoir, armés, avec leurs rottweilers qu'ils font sauter juste devant les enfants. Un parent s'est fait braquer, pistolet sur la tempe, devant ses enfants, juste pour rire soi-disant".

A 20 mètres de l'entrée de l'école Jules-Guesde, un bâtiment orange à la devanture défraichie. Comme deux autres situés un peu plus loin, il abrite trafics en tous genres: cannabis, héroïne, crack, et de la prostitution.

Quant les parents d'élèves ont appris qu'il y avait aussi des terroristes rue du Corbillon, ils ont à peine été surpris. 

Ils demandent donc à l'Etat d'intervenir. Une autre maman s'interroge:

"La mairie est au courant du problème, mais là on est dans la compétence de la police nationale et de la justice. Pourquoi ne fait-on rien ici? Parce que c'est Saint-Denis? Parce qu'on veut garder les dealers ici pour éviter qu'ils ne s'en aillent ailleurs?"

Pour autant, pas question de changer les enfants d'école. L'équipe pédagogique est irréprochable, souligne-t-elle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess