Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Denis : la femme tuée lors de l'assaut est bien Hasna Ait Boulahcen

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu
Saint-Denis, France

Deux corps sur les trois retrouvés lors de l'assaut mené par le RAID, à Saint-Denis, ont désormais été formellement identifiés. Après Abdelhamid Abaaoud, la Justice a identifié celui d'Hasna Ait Boulahcen. Il n'est pas certain qu'elle soit morte en kamikaze.

L'assaut du RAID mercredi à Saint-Denis
L'assaut du RAID mercredi à Saint-Denis © Maxppp

Les investigations rue Corbillon, à Saint-Denis, se poursuivent deux jours après l'assaut du RAID. Des investigations qui ont d'ores et déjà permis la découverte, dans la nuit de jeudi à vendredi, d'un corps de femme : il s'agit bien de celui d'Hasna Ait Boulahcen, 26 ans, originaire de Clichy-la-Garenne, identifiée après comparaison d'empreintes digitales. C'est ce qu'indique ce vendredi midi le Procureur de la République de Paris. Un peu plus tôt, dans la matinée, le Parquet avait précisé avoir découvert sur les lieux un sac à mains, un sac contenant un passeport au nom de la jeune femme. En revanche, rien ne dit ce vendredi soir qu'Hasna Ait Boulahcen soit morte en kamikaze, en clair qu'elle se soit fait exploser. L'individu dont le corps a été retrouvé déchiqueté pourrait être celui d'un homme.

Trois personnes ont été tuées lors de l'assaut mené mercredi par le RAID, à Saint-Denis. Abdelhamid Abaaoud, soupçonné d'être à la tête des attaques terroristes de vendredi, avait déjà été formellement identifié parmi les victimes. Reste un corps dont l'identité n'est pas encore connue.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess