Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Denis : un homme mis en examen après la mort d'un patron de bar tué pour avoir refusé de servir deux clients ivres

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un homme a été mis en examen pour coups mortels et il a été écroué samedi après la mort d'un patron de bar à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), indique le parquet de Bobigny ce lundi. Le gérant du café a été tué après avoir refusé de servir deux clients qui avaient trop bu.

Un patron de bar meurt pour avoir refusé de servir des hommes qui avaient trop bu
Un patron de bar meurt pour avoir refusé de servir des hommes qui avaient trop bu © Radio France - Guillaume Chhum

Saint-Denis, France

Un homme a été mis en examen samedi pour des violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner après le décès d'un gérant de bar à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Le patron du bar, âgé de 66 ans, a été tué parce qu'il avait refusé de servir deux clients ivres, précise le parquet de Bobigny ce lundi. L'homme a été placé en détention provisoire. 

Dans la nuit de mardi à mercredi, deux hommes en état d'ébriété étaient entrés dans le Café de la place situé dans le centre-ville de Saint-Denis. Le patron avait refusé de les servir. L'un des deux hommes avait alors donné un coup de poing au gérant. Le patron du bar était tombé. Il s'était relevé et avait fait quelques pas avant de s'effondrer à nouveau. Une demi-heure plus tard, il était mort. 

Choix de la station

France Bleu