Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Denis : violent incendie dans un immeuble, deux personnes défenestrées dans un état très grave

mardi 25 décembre 2018 à 21:18 - Mis à jour le mercredi 26 décembre 2018 à 17:38 Par Jocelyne Jean et Sylvie Charbonnier, France Bleu Paris et France Bleu

Le feu s'est déclaré vers 19H30 mardi au premier étage d'un immeuble de l'avenue du président Wilson à Saint-Denis (93). Dans la panique , trois personnes ont sauté par la fenêtre, deux sont dans un état très grave, 13 personnes sont blessées dont trois enfants et un pompier intoxiqués.

Incendie avenue Wilson à Saint -Denis le 25 décembre 2018
Incendie avenue Wilson à Saint -Denis le 25 décembre 2018 - Nicolas Michaud/pompiers de Paris

Saint-Denis, France

Deux personnes dans un état grave après un incendie  au 74 avenue du président Wilson à Saint-Denis (93). Le feu s'est déclaré mardi vers 19h30 au 1er e étage d'un immeuble. 

Quand les pompiers sont arrivés sur place, ils ont trouvé trois personnes à terre qui s'étaient défenestrées. Deux sont dans un état grave, un homme qui a sauté du troisième étage, une femme qui s'est jetée du deuxième. Le pronostic vital de l'homme est engagé. Au total, il y a 13 blessés dont trois enfants et un pompier qui ont été intoxiqués. 

Les pompiers ont réussi à extraire huit personnes du brasier, en les faisant sortir par les fenêtres. 

On ne connait pas pour l'instant l'origine du sinistre. 

L'immeuble faisait l'objet d'un "arrêté de péril"

Selon Stéphane Peu, le député PC de Seine-Saint-Denis, l'immeuble qui a pris feu faisait l'objet d'un "arrêté de péril" sans ordre d'évacuation. Plusieurs familles vivent ici, malgré l'arrêté, dans des logements indignes. Fatia nous a montré son appartement, donnant dans la même cour que le bâtiment incendié : "Regardez ! Le plafond menace de s'écrouler à tout moment. On a prévenu la mairie, ça fait deux ans. On est en danger". 

Fatia nous fait visiter son logement

Le bâtiment incendié - Radio France
Le bâtiment incendié © Radio France - Sylvie Charbonnier

Après l'incendie, des locataires ont dormi dans la rue

Après l'incendie, une dizaine de personnes ont été mises à l'abri par les services sociaux de la ville. Ceux qui n'avaient pas de papiers sur eux, sont restés dehors. Comme Abdou, qui a dormi devant une laverie, au pied de son immeuble : "J'ai dormi ici, sur le trottoir. Il faisait tellement froid !" D'après les témoignages, seules les personnes qui ont pu présenter des papiers en règle ont pu être hébergées à l'hôtel. En fin de matinée, la première adjointe à la mairie, Jaklin Pavilla s'est rendue sur place. Elle a assuré que tous ceux dont les papiers sont en règles allaient être mis à l'abri dans la journée. 

Plusieurs habitants ont passé la nuit dans la rue