Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Étienne-de-Montluc : arrêté juste après un cambriolage, il est condamné à deux ans ferme

-
Par , France Bleu Loire Océan

Un homme de 24 ans, voleur récidiviste, a été condamné à 25 mois de prison ferme, ce jeudi à Nantes. Il avait été interpellé par les gendarmes, dans la nuit de samedi à dimanche, à Saint-Étienne-de-Montluc. Il venait de cambrioler une maison.

Gendarmerie (photo d'illustration)
Gendarmerie (photo d'illustration) © Radio France - Nathalie de Keyzer

Saint-Étienne-de-Montluc, France

À Saint-Étienne-de-Montluc, les gendarmes l'ont surpris sur un parking, avec son frère, en pleine nuit, avec une collection d'objets suspects dans son véhicule. Ce samedi soir, tard, cet homme de 24 ans, venait de cambrioler une maison de la commune.

De l'argent, des chèques, une télévision...

C'est pas hasard, pendant leur ronde de nuit que les gendarmes tombent sur eux : deux hommes, dans leur voiture, arrêtés sur un parking. Après un contrôle, les fonctionnaires trouvent dans le véhicule des pièces de monnaie, des pièces de collections, des chèques vacances, une télévision, mais également des cagoules et des gants.

Les deux voleurs sont interpellés, puis placés en garde à vue. 

1 an ferme pour le cambriolage

Le plus âgé reconnaît les faits et endosse toute la responsabilité du vol. Il est, avec son frère de 19 ans, ce mercredi, déféré devant les magistrats, puis jugé en comparution immédiate. Il est condamné à 12 mois de prison ferme pour le cambriolage de ce week-end, plus 13 mois pour des faits similaires qu'il avait commis auparavant. Son frère est condamné à 150 heures de travaux d'intérêt général.