Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Étienne : des centaines de personnes manifestent pour soutenir la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

samedi 14 avril 2018 à 16:25 - Mis à jour le samedi 14 avril 2018 à 23:39 Par Fabrice Hawkins, France Bleu Saint-Étienne Loire

Ce samedi 14 avril, une manifestation se tient à Saint-Étienne. Plusieurs centaines de personnes ont manifesté pour dénoncer les méthodes "brutales" de la police lors de l'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes toute cette semaine.

Le cortège de manifestants sur la place de l'hôtel de ville
Le cortège de manifestants sur la place de l'hôtel de ville © Radio France - Noémie Philippot

Saint-Étienne

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis ce samedi après-midi pour manifester contre "la violences de l'évacuation" de la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes. Ils se sont donnés rendez-vous devant le site de Verney-Carron qui fournit entre autre les Flash-ball à la police.

Une manifestation improvisée

Rendez-vous manqué, puis une bonne dizaine de fourgons de CRS bloquait le secteur, donc personne n'a pu entrer dans l'armurerie. Le cortège a pris forme sur les marches du Zénith, et après un bref face à face avec les forces de l'ordre s'est dirigé vers le centre ville de Saint-Étienne.

A 600 kilomètres de Nantes, se mobiliser a quand même du sens

Pour beaucoup de manifestant, se mobiliser à plus de 600 kilomètres de Notre-Dame-des-Landes, c'est montrer que les valeurs de leur combat dépassent largement la ZAD. Et à Saint-Etienne, cela a d'autant plus de sens pour Benoît Grandberger, étudiant en médecine, qu'il y a l'usine Verney Carron "qui fabrique les Flash-Ball et les armes qui servent à la police, et c'était une manière de dire qu'on était contre l'expulsion policière à la ZAD, de part ces armes qui sont fabriquées ici à Saint-Etienne."

Les militants ont marché pendant près de 4 heures dans les rues de Saint-Etienne, en passant par le musée d'art et d'industrie et jusqu'à la gare de Saint-Etienne Chateaucreux, avant de finir par se disperser sur la Plaine achille, en abandonnant leurs banderoles accrochées à des lampadaires.