Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Étienne : du guetteur au fournisseur, tout un point de deal démantelé quartier Montreynaud

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

C'est une affaire dont se félicite le procureur de la République de Saint-Étienne et le chef de la police dans la Loire. Le démantèlement complet d'un point de deal quartier Montreynaud. Les principaux acteurs du trafic viennent d'être jugés et condamnés à des peines de prison ferme.

Au total, 40 kilos de cannabis ont été saisis.
Au total, 40 kilos de cannabis ont été saisis. © Radio France - Jean-François Frey.

Un point de deal du quartier Montreynaud à Saint-Étienne, complètement démantelé. Du guetteur au responsable, en passant même par les fournisseurs, toutes les personnes impliquées avaient été arrêtées en 2019. 11 d'entre-elles ont été jugées il y a une dizaine de jours devant le tribunal correctionnel de Saint-Étienne. Les principales têtes pensantes du trafic ont été condamnées à des peines allant de 3 à 5 ans de prison.

60 000 euros dans un coffre à la banque

Tout remonte à mars 2019, avec la saisie de cinq kilos de cannabis lors d'une course poursuite entre un jeune de 28 ans à l'époque et des policiers stéphanois. Il abandonne le sac qui contient la drogue et se réfugie dans un centre commercial. Interpellé, son domicile est perquisitionné et les enquêteurs retrouvent une drôle de clef. Il s'agit de la clef du coffre d'une banque de Saint-Étienne. A l'intérieur, 60 000 euros en liquide. Les policiers viennent en fait d'arrêter le responsable du point de deal.

Deux frères du quartier contrôlaient le point de deal

De gros moyens d'enquête sont déployés dans les mois qui suivent. Surveillance, écoutes téléphoniques... pour identifier les deux organisateurs du trafic dans le quartier : deux frères d'une trentaine d'année. La drogue, elle, arrive de Villerbanne, en région lyonnaise. C'est là qu'elle est stockée par deux hommes, acheminée directement d'Espagne. Tout ce petit monde est interpellé en septembre 2019. 

Au total, ce sont 40 kilos de cannabis, 1 kilo et demi de cocaïne, 700 cachets d'ecstasy, 120 000 euros en liquide et plusieurs armes qui sont saisis par les enquêteurs. "C'est une des plus belles affaires de ces dernières années", explique le commissaire Frédéric Gonon, chef de la sûreté départementale de la Loire.

La Loire, un des départements "les plus touchés par les points de deal"

"Le ministère de l'Intérieur a identifié près 4 000 points de deal partout en France", explique David Charmatz, le procureur de la République de Saint-Étienne. "Nous en avons 56 dans la Loire, essentiellement sur Saint-Étienne, la vallée de Gier et de l'Ondaine. La Loire fait partie des départements les plus touchés. On a une moyenne de 7,72 points de deal pour 100 000 habitants, soit la neuvième moyenne la plus haute au plan national."

  • Loire
Choix de la station

À venir dansDanssecondess