Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Etienne-du-Rouvray : l'évêque du Mans appelle à "ne pas répondre à la violence par la violence"

mardi 26 juillet 2016 à 16:24 Par Marie Mutricy, France Bleu Maine

Un prêtre a été égorgé et une personne gravement blessée lors d'une prise d'otages dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen ce mardi matin. Les deux assaillants ont été abattus. Très touché, l'évêque du Mans appelle à "ne pas répondre à la violence par la violence".

L'évêque du Mans Yves Le Saux lors de son ordination épiscopale en 2009
L'évêque du Mans Yves Le Saux lors de son ordination épiscopale en 2009 © Maxppp - Joel Le Gall

Sarthe, France

L'évêque du Mans a été mis au courant, comme les autres prélats participants aux Journées Mondiales de la Jeunesse. "Nous sommes tous affectés par l'événement bien évidemment" explique Yves Le Saux, au téléphone. Mardi matin, une prise d'otage a eu lieu dans une église de l'agglomération de Rouen, à Saint-Etienne du Rouvray. Un prêtre a été assassiné, un autre otage est gravement blessé. Les deux assaillants ont été abattus par les policiers de la Brigade de recherche et d'intervention de Rouen.

Et Monseigneur Le Saux lance un appel à l'unité :

La division serait pire face au drame, à la souffrance terrible, aux innocents qui sont massacrés. Le but du terroriste c'est de créer la psychose et la panique et de créer un état de guerre. Mais on ne peut pas répondre à la violence par la violence. En tout cas, les chrétiens ne le souhaitent pas.

LIRE AUSSI | François Hollande dénonce "un ignoble attentat" commis par "des terroristes se réclamant de Daech"

Les évêques appellent à l'unité

La majorité des évêques français sont aux Journées Mondiales de la Jeunesse, à Cracovie en Pologne. Ils ont été informé mardi, en fin de matinée, de l'attaque. Un choc, pour l'évêque du Mans, Monseigneur Yves le Saux qui peine d'abord à exprimer la douleur ressentie : "Je ne sais pas quels mots dire. Cela fait suite aux autres attentats. C'est l'Eglise catholique qui est visée. C'est douloureux. Je pense au prêtre, à sa famille, aux chrétiens sur place et aux habitants de la commune. Je peux imaginer le trouble. Mais il ne faudrait pas que cela conduise à des réactions violentes".

LIRE AUSSI | Assassinat d'un prêtre : l'archevêque de Rouen lance "un cri vers Dieu"