Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray

Saint-Étienne-du-Rouvray : qui était le père Jacques Hamel, victime de l'attentat dans une église ?

mardi 26 juillet 2016 à 16:39 - Mis à jour le mardi 26 juillet 2016 à 16:41 Par Bénédicte Courret et la rédaction, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Le père Jacques Hamel a été égorgé lors de la prise d'otages menée dans une église de Saint-Étienne-du-Rouvray près de Rouen ce mardi matin. Il avait 86 ans. Le diocèse de Rouen lui rend hommage.

 Le père Jacques Hamel est mort égorgé dans la prise d'otages de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray ce mardi.
Le père Jacques Hamel est mort égorgé dans la prise d'otages de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray ce mardi. © AFP - Charly Triballeau / Diocèse de Rouen

Saint-Étienne-du-Rouvray, France

Le père Jacques Hamel était à la retraite. Mais il lui arrivait de célébrer des messes à Saint-Étienne-du-Rouvray, pour rendre service, en tant que prêtre auxiliaire. Ce mardi matin, à 86 ans, il est mort, égorgé lors de la prise d'otages menée par deux hommes se revendiquant de Daech. Les assaillants sont entrés dans l'église à l'heure de la messe, à 9h30. Cinq personnes se trouvaient là dont une religieuse qui est parvenue à s'échapper et à donner l'alerte. Le prêtre a été tué, une religieuse est entre la vie et la mort, trois autres otages ont eu la vie sauve.

Il ne pensait sûrement pas que donner sa vie ça voulait dire mourir en célébrant la messe qui est pour nous, chrétiens, le repas de l'amour, le repas où Jésus lui-même donne sa vie pour les autres."

Le vicaire général du diocèse de Rouen, le père Philippe Maheut, rend hommage au père Jacques Hamel ce mardi sur France Bleu Normandie. "C'était quelqu'un de très vif, très zélé, toujours prêt à rendre service, il donnait l'impression de courir un peu dans tous les sens parfois mais c'était vraiment son désir d'annoncer le message pour lequel il avait donné sa vie. Forcément pour un prêtre, mourir en célébrant la messe, en s'apprêtant à commémorer ce don que le Christ fait lui-même pour le Salut des hommes... On se demande comment quelqu'un peut arriver à commettre un acte comme celui-là."

Le père Philippe Maheut, vicaire général du diocèse de Rouen, rend hommage au père Jacques Hamel

L'archevêque de Rouen sur place dans la soirée

Jacques Hamel avait effectué tout son ministère dans le diocèse de Rouen. Le père Philippe Maheut était présent sur les lieux de l'attaque à Saint-Étienne-du-Rouvray dès que les événements ont été connus. L'archevêque du diocèse, Monseigneur Dominique Lebrun, rentre quant à lui dans la soirée de Pologne où il s'apprêtait à participer aux Journées mondiales de la jeunesse. Dans un communiqué, il  affirme : "Je crie vers Dieu, avec tous les hommes de bonnes volontés."