Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Étienne : filmée, une jeune fille se fait déshabiller, tabasser et cracher dessus

Une enquête préliminaire est ouverte par le parquet de Saint-Étienne au sujet d'une vidéo d'une agression devenue virale. Les images, diffusées sur plusieurs réseaux sociaux ces deux derniers jours montrent une jeune fille qui se fait frapper et déshabiller par une autre.

L'enquête se poursuit autour de ces faits de violence.
L'enquête se poursuit autour de ces faits de violence. © Maxppp - Sebastien JARRY

Les images sont particulièrement violentes : on y voit une adolescente rouer de coups une autre jeune fille. La victime reçoit des crachats et se fait arracher ses vêtements. La séquence filmée par deux complices a été publiée ce week-end sur internet, via le réseau Snapchat, puis relayée sur Instagram. 

C'est par le biais de cette vidéo devenue virale que les policiers ont été alertés ce lundi. Ils ont rapidement déterminé que cette agression a bien eu lieu à Saint-Étienne. Ils ont aussi identifié les protagonistes de cette affaire : la victime de 14 ans et l'adolescente de 15 ans qui l'a agressée se connaissent. Elles viennent du même foyer pour mineurs.

Une vidéo qui ne doit pas être relayée

Quant aux deux jeunes gens qui ont filmé la scène, ils sont également mineurs et ils ont aussi été entendus par les enquêteurs. Reste à comprendre ce qui a pu déchaîner une telle violence, mais le procureur de la République de Saint-Étienne insiste sur un point : il n'y aucune dimension raciste dans cette agression, contrairement à ce que prétendent les milieux d'extrême-droite qui relaient la vidéo sur internet. Le procureur de la République de Saint-Étienne précise aussi que relayer cette vidéo est passible de la loi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess