Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Saint-Étienne : trois interpellations après une intervention anti-terroriste dans le quartier de la gare de Châteaucreux

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Une grosse opération dans le quartier de la gare de Saint-Etienne a été menée ce mardi 13 novembre par la sous-direction anti-terroriste (SDAT). Plusieurs interpellations ont eu lieu.

Les interpellations se sont déroulés au 36 de la rue Neyron ce mardi 13 novembre.
Les interpellations se sont déroulés au 36 de la rue Neyron ce mardi 13 novembre. © Radio France - Nérissa Hémani

Saint-Étienne, France

La police judiciaire de Saint-Étienne a mené une importante intervention ce mardi matin rue Neyron et dans le quartier de la gare à Châteaucreux. Des interventions conduites à partir de 6h30 et jusqu’à 9h00. Les enquêteurs de la Police Judiciaire de Saint-Étienne ont travaillé en collaboration avec les hommes de la SDAT, sous-direction anti-terroriste.

Les personnes recherchées auraient été localisées dans un studio au 36 de la rue Neyron où l’opération s’est ensuite poursuivie. Deux frères originaires du Maroc ont été arrêtés ainsi qu'une troisième personne dans le quartier des Ursules ce mardi matin. Selon une source judiciaire, l'enquête préliminaire avait été ouverte le 31 août dernier par le parquet de Paris. Une enquête visant une association de malfaiteurs terroriste criminelle. La SDAT a interpellé à Saint-Etienne trois hommes qui ont été placés en garde à vue. Deux autres mis en cause étaient eux déjà incarcérés et ont aussi été placés en garde à vue.  

Ces cinq hommes auraient eu des velléités de départ à l'étranger. Ils auraient aussi eu un projet d'acte violent estime une source proche de l'enquête.  L'opération n'a rien en tout cas à voir avec les affaires de drogues qui ont touché ces derniers mois le quartier de la rue Neyron. 

Le propriétaire sous le choc 

Les deux frères louaient depuis le mois d'octobre un studio au 36 de la rue Neyron. Le propriétaire ne les connaissait pas mais ce père de famille reste très surpris. "Franchement on voit ça à la télé, on ne pensait pas que ça nous arriverait à nous. _Ils étaient très gentils_, ça m'a étonné, on voyait qu'il étaient religieux, ils faisaient la prière mais on a jamais pensé qu'ils iraient jusque là" explique-t-il dépité.  

Dans le voisinage c'est aussi la surprise. Ahmed, voyaient souvent les deux frères. "Je ne savaient pas qu'il étaient comme ça, il nous parlaient pas de terrorisme quand il étaient ici. Ils étaient tranquilles. Ils nous vendaient des habits". D'après une source proche de l'enquête, les cinq hommes arrêtés sont âgés entre 23 et 52 ans.

Les deux frères louaient l'appartement au 1er étage depuis un mois.  - Radio France
Les deux frères louaient l'appartement au 1er étage depuis un mois. © Radio France - Nérissa Hémani
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu