Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Étienne : le centre commercial de Monthieu évacué après qu'un homme ait crié "Allahu akbar"

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

Le Géant de Monthieu à Saint-Étienne (Loire) a été évacué dimanche à 11h15 après qu'un homme ait crié "Allahu akbar" à deux reprises avant de payer et de partir avec un ami en rigolant.

Le centre commercial Géant du quartier Monthieu à Saint-Etienne était ouvert dimanche matin.
Le centre commercial Géant du quartier Monthieu à Saint-Etienne était ouvert dimanche matin. © Maxppp - Frédéric CHAMBERT

Plus de peur que de mal. Le centre commercial Géant quartier Monthieu à Saint-Etienne a été évacué dimanche à 11h15 après qu'un homme d'une trentaine d'années, "habillé en tenue traditionnelle" selon la police, ait crié "Allahu akbar" à deux reprises dans le magasin.

Un comportement pas agressif mais plus de prosélytique

La police a pu visionner les images des caméras de vidéosurveillance. On y voit les deux hommes déambuler dans les rayons une bonbonne d'eau à la main. Puis, dans un rayon, l'un d'eux pose sa veste au sol et se met à prier, avant de crier "Allahu akbar" à deux reprises.

Les deux hommes prennent ensuite la direction de la caisse en riant, paient la bonbonne d'eau par carte et repartent en voiture. Selon la police, cet homme d'une trentaine d'années s'est déjà fait connaitre pour des actes de prosélytisme. Une enquête est ouverte. 

Le deuxième homme a été entendu dimanche après-midi

La police s'est rendue à son domicile, sans le trouver. Le suspect est attendu au commissariat pour y être entendu dans les prochaines heures, et donner ses explications. Dans la panique, il n'y a pas eu de blessés. Le centre commercial est resté clos jusqu'à sa fermeture à 12h30. 

L'autre suspect également identifié par les caméras de vidéosurveillance s'est présenté dimanche après-midi au commissariat avant d'être auditionné par les policiers. Il a reconnu la prière dans le magasin mais expliqué qu'il n'y avait aucune provocation. Il a été relâché.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess