Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Étienne : le père Riffard relaxé mais le parquet fait appel

mercredi 10 septembre 2014 à 9:03 Par Julien Corbière et Léo Tescher, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le père Riffard a été relaxé ce mercredi par le tribunal de police de Saint-Étienne Loire). Il était poursuivi pour avoir hébergé des demandeurs d'asile dans son église de Montreynaud. Sa relaxe a été accueillie par des applaudissements. Mais le parquet vient d'annoncer qu'il allait faire appel.

Le père Riffard au tribunal de police, à l'annonce de sa relaxe.
Le père Riffard au tribunal de police, à l'annonce de sa relaxe. © Radio France - Léo Tescher

Manuel

Le tribunal de police de Saint-Étienne a rendu sa décision ce mercredi matin. Le père Riffard, le curé de la paroisse du quartier de Montreynaud, à Saint-Étienne, est relaxé. Il était poursuivi pour avoir hébergé des demandeurs d'asile dans son église depuis huit ans. À l'audience, le 11 juin, le procureur avait requis 12.000 euros d'amende.

Ce mercredi matin, le juge a cité un arrêté du conseil d'État, rappelant que le droit à la liberté fondamentale de tout être humain permet à tout État membre de l'Union européenne d'assouplir les normes en matière d'hébergement d'urgence. Il s'est ensuite adressé au curé :

"Père Riffard, vous êtes relaxé"

le juge du tribunal de police.

Léo Tescher en direct du tribunal de police dans le journal de 9 heures. - 09h00 - 11h00

À l'annonce de cette décision, une vingtaine de personnes a applaudi. Mais l'affaire n'est pas terminée puisque le parquet de Saint-Etienne vient d'annoncer son intention de faire appel.

En fin de matinée, le parquet a annoncé son intention de faire appel de la décision. Le Père Riffard a réagi a cette décision dans France Bleu Midi Ensemble. Il espérait "qu'on en resterait là". Il ajoute :

"Le procureur doit être assez remonté contre la décision"

Le père Riffard, dans France Bleu Midi Ensemble.

Le Père Riffard répond à David Aussillou, Daniela Lumbroso et aux auditeurs de France Bleu - 12h00 - 13h30

Avant de se rendre au tribunal, le père Riffard avait répondu aux questions de Julien Corbière sur France Bleu Saint-Etienne Loire. Il attendait de la justice française "une certaine compréhension du problème qui est posé par ces gens qui sont laissés à la rue ".

Lire aussi :