Faits divers – Justice

Saint-Étienne : les dabistes bientôt armés ?

Par Sébastien Riglet, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 21 avril 2014 à 18:30

Le site de Prosegur à Saint-Etienne
Le site de Prosegur à Saint-Etienne © Radio France

Les dabistes, ce sont ceux qui sont chargés d'alimenter les distributeurs automatiques de billets dans les banques. Depuis début avril, un décret permet aux dabistes de ne plus se déplacer seuls dans une voiture, mais dans un fourgon blindé avec des convoyeurs de fonds. Le tout en étant armés, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent. A l'heure actuelle, ce décret ne concerne que l'Ile-de-France.

Il y a quatre mois, le 23 décembre, un dabiste était grièvement blessé par une attaque à l'explosif dans le quartier Terrenoire à Saint-Étienne.

"L'agent de Prosegur est aujourd'hui encore à l'hôpital dans un état végétatif, il ne peut pas parler et son corps est totalement paralysé sur le côté droit".

Avant ce drame, les syndicats avaient déjà demandé plus de sécurité pour le personnel. Ils n'ont pas été entendus. A première vue, le décret en place en Ile-de-France depuis avril apparaît comme une solution afin d'améliorer la sécurité des dabistes. Il pourrait s'étendre plus tard à la Loire. Mais il ne s'agit pas forcément d'une bonne nouvelle à en croire les différents syndicats stéphanois de chez Prosegur, à Saint-Étienne.

Les syndicats CGT et SUD interrogés par Sébastien Riglet

Pour les syndicats, ce décret n'est donc pas la solution. Pour Sud et la CGT, l'idéal serait la fin du travailleur isolé. Mais pour eux, les dabistes ne doivent pas se déplacer avec des convoyeurs de fonds, ni être armés. Grégory Hourdoux est du syndicat CGT chez Prosegur.

"Quand les dabistes ont postulé dans cette profession, c'était pas pour être armés" Grégory Hourdoux du syndicat Sud