Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Saint-Étienne : les flammes ravagent le campement des "gilets jaunes" sur le rond-point Necker

dimanche 6 janvier 2019 à 12:45 Par Octavie Couchard, France Bleu Saint-Étienne Loire

Tôt dans la matinée ce dimanche 6 janvier, le campement des "gilets jaunes" du rond-point Necker est parti en fumée. Un groupe de quatre personnes aurait aspergé l'ensemble des installations avec de l'essence. Heureusement, l'incendie n'a pas fait de victime.

Les gilets jaunes étaient installés depuis le début mouvement sur le rond-point Necker à Saint-Étienne.
Les gilets jaunes étaient installés depuis le début mouvement sur le rond-point Necker à Saint-Étienne. © Maxppp -

Saint-Étienne, France

C'était l'un des deux ronds-points occupés depuis le début du mouvement par les "gilets jaunes" : le campement du rond-point Necker n'existe plus. La grande cabane et tout le reste des installations sont partis dans les flammes tôt ce dimanche 6 janvier, dans la matinée.

Quatre personnes opposées aux "gilets jaunes" seraient venues mettre le feu. Elles auraient lancé de l'essence sur l'ensemble du campement avant d'y mettre le feu. Selon la police de Saint-Étienne, deux gilets jaunes se trouvaient sur le rond-point à ce moment-là. Heureusement personne n'a été blessé.

Le feu était important, il ne reste plus que des cendres des installations. Une moto a été détruite dans cet incendie. La police est en train d'étudier des vidéos de surveillance, afin de connaitre les circonstances exactes de ce feu.