Faits divers – Justice

Saint-Étienne : les policiers manifestent pour dire leur rupture avec la justice

Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire mardi 13 octobre 2015 à 18:01

Police (illustration)
Police (illustration) © Maxppp

Une semaine après la fusillade au cours de laquelle un officier de la BAC a été grièvement blessé par un détenu en cavale en Seine-Saint-Denis les syndicats de police manifestent ce mercredi 14 octobre. Un rassemblement où le fonctionnement de la justice sera pointé du doigt.

Ce mercedi, les policiers ne manifesteront pas n'importe où. L’ensemble des syndicats de policiers, tous corps confondus – gardiens de la paix et gradés, officiers, commissaires – appelle au rassemblement devant le ministère de la Justice, place Vendôme, et devant les palais de justice dans le reste de la France. A Saint-Étienne, le rendez-vous est fixé à midi devant le Palais de justice.

Cette mobilisation unitaire, inédite depuis 2001, pourrait réunir au-delà de 5 000 fonctionnaires à Paris. Et le mot d'ordre est clair : "Police / Justice : la Rupture". Les policiers pointent surtout des incohérences dans les décisions de justice, notamment autour de remise en liberté de détenus. Le tout dans un contexte d’agressions en hausse. Depuis 2008, les violences contre les policiers ont augmenté de 40 % selon les syndicats.

Pour Fabrice Galatioto, du syndicat unité SGP police Force Ouvrière, syndicat majoritaire de la police nationale, les auteurs de ces violences envers les policiers ont un sentiment d'impunité.

Fabrice Galatioto du syndicat Unité SGP Police

Police / Justice : la rupture   - Radio France
Police / Justice : la rupture © Radio France - Sandrine Morin