Faits divers – Justice

Saint-Étienne : un pédiatre mis en examen pour détention d’images à caractère pédopornographique

Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 26 janvier 2015 à 6:00 Mis à jour le lundi 26 janvier 2015 à 11:08

Des images à caractère pédopornographiques ont été retrouvées sur le disque dur. (photo d'illustration)
Des images à caractère pédopornographiques ont été retrouvées sur le disque dur. (photo d'illustration) © Maxppp

Un pédiatre stéphanois de 67 ans est mis en examen pour détention d’images à caractère pédopornographique. Son cabinet médical a fermé définitivement la semaine dernière.

C'est une maman qui a donné l'alerte. Elle a repéré des images suspectes sur l'ordinateur du pédiatre pendant que ce dernier examinait son enfant lors d'une consultation. La mère de famille, choquée, a prévenu la police. Une information judiciaire a été ouverte. L'ordinateur du pédiatre a été saisi. Sur son disque dur, des photos mettant en scène des enfants, des petits garçons, ont été retrouvées.

Le médecin a été mis en examen le 12 janvier pour détention d'images à caractère pédopornographique . Et il est placé sous contrôle judicaire. Cet homme de 67 ans est installé depuis de très nombreuses années à Saint-Étienne. Il a exercé longtemps cours Victor-Hugo avant de prendre sa retraite. Mais récemment il a décidé de reprendre une activité professionnelle, à mi-temps place Carnot. "Un cabinet de papi pédiatre" , dit-il. "Pour rendre service parce que la Loire souffre d'une pénurie de médecin et par passion pour ce métier" .

La découverte d’images pédopornographiques sur son ordinateur est donc un choc : pour ses patients d'abord, mais aussi pour la profession. Très rapidement, l'ordre des médecins de la Loire a suspendu le pédiatre . Mais il refuse de communiquer sur cette affaire. Aucun commentaire non plus du côté de l'ordre régional des médecins. Le pédiatre lui, devra s'expliquer devant un juge d’instruction.

Son cabinet médical a fermé définitivement la semaine dernière . Sur son répondeur téléphonique, un message conseille aux patients de se tourner "vers un autre pédiatre ou vers un médecin traitant" .

Lire aussi : Affaire du pédiatre mis en examen : la communauté médicale ligérienne silencieuse

Partager sur :