Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Étienne : un homme poignardé à mort avenue de Rochetaillée, le RAID de Lyon est intervenu

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Un Altiligérien d'une trentaine d'année vient de mourir, à Saint-Étienne, dans la Loire ce vendredi 13 au soir. Il a été poignardé par l'ex-concubin de sa compagne. L'agresseur s'est ensuite retranché avec son ancienne compagne et son fils de six ans. Les hommes du RAID de Lyon sont intervenus.

Le Raid de Lyon est intervenu sur les lieux du meurtre, avenue de Rochetaillée à Saint-Etienne
Le Raid de Lyon est intervenu sur les lieux du meurtre, avenue de Rochetaillée à Saint-Etienne © Radio France - Marc Bertrand

Un homme d'une trentaine d'années, originaire du Puy-en-Velay, vient de mourir poignardé par l'ex-concubin de sa compagne. D''après les premiers éléments de l'enquête, les faits se sont produits à Saint-Etienne, dans la Loire, ce vendredi 13 novembre, en début de soirée, sur le palier de sa compagne.

L'agresseur présumé s'est retranché avec son arme au domicile de son ex-concubine, avec leur enfant de six ans. En raison de la dangerosité, le commissariat de Saint-Étienne a fait appel au RAID de Lyon après avoir bouclé tout le quartier. Le négociateur est parvenu à faire sortir la mère et son enfant, puis à persuader l'agresseur présumé de se rendre. Il est en garde à vue.

Les voisins de palier, qui ont prévenu les forces de l'ordre, ont été relogés par la maire. La mère et son enfant sont pris en charge par l'hôpital de Saint-Etienne. Une autopsie est prévue cette semaine. L'enquête de la Sécurité départementale doit faire la lumière sur les raisons qui ont poussé à ce geste.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess