Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Germain-de-Marencennes (17) : une ridelle à l'origine d'un accident mortel

mardi 21 novembre 2017 à 12:22 Par Soizic Bour, France Bleu La Rochelle

Un accident terrible a fait un mort ce lundi soir à Saint-Germain-de-Marencennes. Un camion-benne et un fourgon se sont percutés. La ridelle du poids-lourd était en position horizontale.

Comme lors du drame de Rochefort en février 2016, c’est une ridelle ouverte qui est à l’origine de l’accident mortel.
Comme lors du drame de Rochefort en février 2016, c’est une ridelle ouverte qui est à l’origine de l’accident mortel. © Maxppp - CAROLINE BLUMBERG

Saint-Germain-de-Marencennes, France

C'est donc la ridelle qui est en cause dans le dramatique accident qui s'est produit ce lundi vers 18h20 sur la départementale 911 entre Surgères et Rochefort, au niveau de Saint-Germain-de-Marencennes. Un camion-benne et un fourgon se sont percutés, coûtant la vie au conducteur du fourgon, Rémi Grillet, un élu municipal de Péré, âgé de 58 ans et cette fois-ci encore, c'est la ridelle qui est à l'origine du drame. Le chauffeur du camion-benne, lui, est indemne.

Un drame qui rappelle celui de Rochefort

Un accident qui rappelle tristement celui de Rochefort, survenu en février 2016 et qui avait coûté la vie à six adolescents. Cette fois-ci encore, au moment de l'accident, la ridelle - cette fameuse porte latérale - était en position horizontale. Elle est en fait venue percuter la cabine du fourgon qui arrivait en face. Sous l'effet du choc, la porte a été arrachée, retrouvée quelques kilomètres plus loin, au rond point de la Plume. Le conducteur du fourgon a été tué sur le coup.

4 kilomètres avant d'être interpellé

Le chauffeur du poids lourd, lui, a continué sa route sur 4 kilomètres avant d'être interpellé par les gendarmes. Il était fortement alcoolisé et roulait en zigzag selon plusieurs témoins, qui avaient signalé son comportement aux gendarmes. Il a ensuite été placé en garde à vue, son audition est en cours.

Expertise des deux véhicules

Quant aux deux véhicules, ils sont en train d'être expertisés, et notamment le camion-benne, pour savoir pourquoi la ridelle était dans cette position. Le chauffeur du poids-lourd encourt des poursuites notamment pour homicide involontaire avec deux circonstances aggravantes : conduite en état d'ivresse et délit de fuite.