Faits divers – Justice

Saint-Germain-sur-Rhône : les victimes du double meurtre ont été brûlées vivantes

Par Richard Vivion, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu mardi 13 octobre 2015 à 22:37

Découverte macabre à Saint-Germain-sur-Rhône.
Découverte macabre à Saint-Germain-sur-Rhône. © Radio France - Richard Vivion

On en sait un peu plus sur le double meurtre de Saint-Germain-Sur-Rhône (Haute-Savoie). Les corps carbonisés retrouvés lundi dans une fourgonnette sont ceux d’un homme et d’une femme. Selon les premiers éléments de l’enquête, les victimes étaient vivantes au moment de l'incendie du véhicule.

"Les autopsies pratiquées sur les corps ont mis en évidence des traces d'asphyxie" a indiqué mardi soir Martine Imberton. Pour la substitute du procureur d’Annecy cela ne fait donc quasiment aucun doute, les victimes "étaient vivantes" au moment de l’incendie de la fourgonnette. Mais cet homme et cette femme piégés à l’intérieur du véhicule étaient-ils conscients ou non ? Impossible de l’affirmer.

On sait désormais que la victime masculine a été violemment frappée mais sur les causes de la mort, là encore, pas de certitude. Les enquêteurs ont simplement pu éliminer les thèses de l’utilisation d’une arme à feu ou d’un couteau. Des analyses ADN sont actuellement en cours pour tenter de déterminer l’identité des deux victimes. Quant au véhicule, cette fourgonnette totalement incendiée, les gendarmes auraient réussi à remonter la piste de son propriétaire.

Les deux corps avaient été retrouvés lundi dernier en début d’après midi par un promeneur. Le véhicule incendié se trouvait sur un chemin forestier de Saint-Germain-sur-Rhône, à l'écart des habitations. Un endroit discret situé non loin de l'autoroute A40, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Genève. La section de recherches de la gendarmerie de Chambéry a été saisie de l'enquête. La piste criminelle est privilégiée.