Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Herblain : deux hommes volent un mouton pour le tuer et le manger

-
Par , France Bleu Loire Océan

Le motif de l'arrestation de deux hommes, ce samedi soir, à Saint-Herblain, est pour le moins insolite. Ils ont volé un mouton et ont expliqué aux policiers qu'ils souhaitaient le manger. Les deux malfaiteurs ont été placés en garde à vue. Le mouton, lui, est blessé aux pattes.

Deux hommes ont été arrêtés, ce jeudi soir, à Saint-Herblain. Ils avaient volé un mouton pour le manger ont-ils expliqué aux policiers.
Deux hommes ont été arrêtés, ce jeudi soir, à Saint-Herblain. Ils avaient volé un mouton pour le manger ont-ils expliqué aux policiers. © Maxppp - Alexandre Marchi

Saint-Herblain, France

Les policiers de Saint-Herblain, en Loire-Atlantique, ont arrêté deux hommes en train de traîner un mouton par terre, ce samedi soir, aux alentours de 22h50. Les deux malfaiteurs, âgés de 45 et 67 ans, ont expliqué aux forces de l'ordre qu'ils avaient volé la bête pour la tuer et la manger. Dans la foulée de leur interpellation, ils ont été placés en garde à vue. 

Le mouton est blessé aux pattes avant

Les deux hommes ont été arrêtés au niveau de la rue du Général-Zimmer, proche du centre-ville de Saint-Herblain. Le mouton qu'ils étaient en train de traîner est "blessé de manière importante au niveau des pattes avant", explique un policier.

Les malfaiteurs ont été placés en garde à vue, ce samedi soir, et l'étaient toujours, ce dimanche.