Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint Herblain : Deux pyromanes retrouvés grâce à leur mère

jeudi 23 novembre 2017 à 20:12 Par Audrey Dumain, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Deux jeunes âgés de 18 et 19 ans ont été interpellés mercredi 22 novembre. Ils sont poursuivis pour deux séries d’incendies de camions commis à Saint-Herblain et Haute-Goulaine. C'est la mère d'un des deux jeunes qui les a dénoncés.

Les deux jeunes ont reconnu une partie des faits.
Les deux jeunes ont reconnu une partie des faits. © Maxppp -

Saint-Herblain, France

Il y a un peu plus de deux semaines, cette mère de famille se rend au commissariat. Elle a vu sur le téléphone d'un ami de son fils une vidéo de camion en feu. Justement, les policiers enquêtent en ce moment même sur un incendie commis une semaine plus tôt près d'Auchan, à Saint-Herblain.

Sur une vidéo filmée par les caméras de la ville la mère reconnait son fils. D'ailleurs, il traîne souvent ici avec un ami de Haute-Goulaine. Haute-Goulaine où un autre incendie est survenu la nuit précédente. Les policiers font tout de suite le rapprochement.

200 000 euros de préjudice

Les deux jeunes sont interpellés quelques jours plus tard. Lors de leur garde à vue, ils reconnaissent une partie des faits. Ils avouent aussi avoir brûlé des livres avant de les jeter dans la clôture d'une maison et dans la poubelle d'un parking, près du Super U. En revanche, ils nient toute responsabilité dans l'incendie des camions à Saint-Herblain. Pourtant, sur la vidéosurveillance on les reconnait bien.

Ils sont tous les deux en attente d'un jugement. Le préjudice est estimé à plus 200 000 euros.