Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Herblain : le corps d'une femme retrouvé sur la terrasse de son appartement, son compagnon mis en examen

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Un homme de 49 ans mis en examen pour meurtre, ce mardi, au tribunal de grand instance de Nantes. Il est soupçonné d'avoir tué sa compagne, dont le corps a été retrouvé, le weekend dernier, sur la terrasse d'un appartement à Saint-Herblain, en Loire-Atlantique.

Le tribunal de Nantes
Le tribunal de Nantes © Radio France - Grégory Jullian

Un homme a été mis en examen pour meurtre, indique ce mardi le parquet de Nantes, après que les enquêteurs ont découvert, la semaine dernière, le corps inanimé de sa compagne, enveloppé dans une couverture, sur la terrasse de leur appartement de Saint-Herblain, près de Nantes. a été retrouvé sur sa terrasse à Saint-Herblain, en Loire-Atlantique. 

Le corps enroulé dans une couverture

"Le juge d'instruction a délivré, ce matin, un mandat d'amener et l'intéressé a été interpellé, a indiqué le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès. Il a ensuite été mis en examen pour meurtre.

Selon une source proche de l'enquête, contactée par l'AFP, le corps de cette femme, âgée de 55 ans, avait été retrouvé dans la nuit de samedi à dimanche, enroulé dans une couverture, sous une table, sur la terrasse de son appartement. Le compagnon de la victime, qui avait ouvert la porte aux policiers, était ivre, toujours selon cette même source.    

Le décès pourrait remonter à plusieurs mois

Un des proches de la victime, qui n'avait pas de nouvelles depuis quatre mois, avait donné l'alerte. D'après ce témoin, le compagnon, âgé de 49 ans, changeait souvent de version pour expliquer son absence.  

Selon les premiers éléments de l'enquête, aucune arme ni aucune trace de sang n'a été découverte à son domicile. Le décès pourrait remonter à plusieurs semaines, voire à plusieurs mois. Une autopsie a été ordonnée pour déterminer la date exacte de la mort et connaitre les causes du décès.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu