Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint Jean d'Illac : un an après le terrible incendie

vendredi 22 juillet 2016 à 0:10 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde et France Bleu

Un an après l'incendie nous sommes retournés à Saint Jean d'Illac, chemin de la Princesse, à la rencontre des riverains qui ont vécu l'enfer pendant plusieurs jours. Une semaine sombre mais marquée par un bel élan de solidarité.

Le feu a brûlé près de 600 hectares en 4 jours
Le feu a brûlé près de 600 hectares en 4 jours © Maxppp - maxppp

Saint-Jean-d'Illac, France

C'était il y a quasiment un an jour pour jour... Le 24 juillet 2015 un immense incendie allait ravager près de 600 hectares de forêt à Saint Jean d'Illac en périphérie de Bordeaux. Le feu allait brûler pendant près d'une semaine mobilisant 1.500 pompiers et provoquant l'évacuation de 600 habitants de Saint Jean d'Illac mais également de Pessac.

L'incendie, le plus important de l'été 2015, reste gravé dans la mémoire des habitants qui ont vu les flammes approcher à quelques mètres seulement de leurs maisons. Le 24 juillet dernier Joëlle, propriétaire d'une pension pour animaux, s'affaire dans son jardin. Elle aperçoit la colonne de fumée et très vite c'est la nuit en pleine journée.

Le ciel était tout rouge. Les pompiers sont venus nous évacuer. On est parti sans réfléchir en laissant la maison grande ouverte.

Joëlle a vécu dans l'angoisse pendant 4 jours . Contrairement à d'autres riverains, réfugiés dans un gymnase, elle s'est installée avec ses 15 chats et 10 chiens chez des amis avant de pouvoir enfin regagner son domicile.

A notre retour, on aurait dit une ville morte. On n'entendait pas un bruit, pas un seul oiseau. Et puis il y avait cette terrible odeur de fumée.

Joëlle a vu les flammes de près

Joëlle sur le ligne de front de l'incendie - Radio France
Joëlle sur le ligne de front de l'incendie © Radio France - Stéphane Hiscock

Le maire de Saint Jean d'Illac, Hervé Seyve, se rappelle de ses jours sombres marqués également par un immense élan de solidarité.

Ca reste pour moi une expérience humaine très forte. Je salue encore aujourd'hui le dévouement des services de secours et cette mobilisation de tous les habitants de Saint Jean d'Illac pour venir en aide aux évacués.

Hervé Seyve