Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Témoignage : à Saint-Lô, trois policiers sauvent un désespéré de la noyade

Ce samedi 11 avril, en milieu d'après-midi, un homme de 40 ans a tenté de se suicider à Saint-Lô en se jetant avec sa voiture dans la Vire. Trois policiers, présents sur place à ce moment-là, ont pu le sauver. L'un d'eux raconte cette intervention.

La victime, légèrement blessée, a été hospitalisée au centre hospitalier de Saint-Lô
La victime, légèrement blessée, a été hospitalisée au centre hospitalier de Saint-Lô © Radio France - Alain Ginestet

Un homme de 40 ans a été sauvé de la noyade par trois policiers à Saint-Lô ce samedi 11 avril vers 16h. En état d'ivresse, il avait tenté de se suicider en se jetant avec sa voiture dans la Vire, au niveau de la plage verte.

Trois agents étaient présents devant la gare à ce moment-là pour contrôler les passagers du train Caen/Saint-Lô."On a entendu un grand bruit de voiture qui accélérait, de l'autre côté de la rivière on l'a vu se diriger vers la Vire sur la rampe d'accès", raconte Dimitri, policier à Saint-Lô depuis onze ans.

Le véhicule plonge au milieu de la rivière et commence à couler. Avec le confinement, personne n'est présent dans les environs. Les agents se précipitent alors et plongent à son secours. A leur arrivée, la partie avant de la voiture est déjà immergée et le conducteur parvient à sortir du véhicule.

"Il ne savait pas nager"

"On l'a rattrapé avant qu'il ne coule au fond, car il ne savait pas nager", poursuit Dimitri. "On l'a emmené sur le pavillon arrière du véhicule pour se reposer un petit peu."

Avec son collègue, il entreprend de ramener la victime au bord. "Il était de forte corpulence, on a un peu bu la tasse", admet-il. Ils partent ensuite ramener le troisième policier de 56 ans, resté en arrière à cause de la fatigue.

"On lui a sauvé la vie"

"On lui a sauvé la vie d'après les pompiers", affirme ce policier. "Il n'était pas agité, on a pu le raisonner." Pour ces trois agents, c'était leur première intervention de ce type. "Pour moi, ça a été très long, mais ça a dû durer 5 minutes."

La victime, blessée légèrement, a été hospitalisée à Saint-Lô. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess