Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Saint-Malo : policiers et gendarmes vigilants en ce week-end de la Toussaint

-
Par , France Bleu Armorique

Une grande opération de contrôle routier a été organisée jeudi 31 octobre à Saint-Malo à la veille du week-end de la Toussaint. Les gendarmes et les policiers seront mobilisés en nombre sur les routes, et attentifs notamment à la vitesse des automobilistes.

Près de 50 policiers et gendarmes étaient mobilisés
Près de 50 policiers et gendarmes étaient mobilisés © Radio France - Maxime Bossonney

Saint-Malo, France

Chaque année, c'est le week-end le plus meurtrier sur les routes françaises. Alors la police et la gendarmerie ont pris les devants ce jeudi 31 octobre avant les congés de la Toussaint. Près de 50 policiers et gendarmes ont été déployés ce jeudi 31 octobre dans différents secteurs de l'arrondissement de Saint-Malo, comme à la Richardais, à Dinard, à Châteauneuf-d'Ille-et-Vilaine, ou encore sur la D137 à l'entrée de la cité malouine.

L'objectif clairement affiché de cette opération, montrer qu'il y aura du "bleu" sur les routes bretonnes ce week-end, et notamment autour de Saint-Malo : "Nous sommes sur un secteur particulièrement accidentogène" explique Vincent Lagoguey, sous-préfet de Saint-Malo. "En plus les conditions météo se dégradent avec l’hiver, la visibilité est réduite, la chaussée mouillée, alors nous sommes encore plus vigilants." L'arrondissement de Saint-Malo a toutefois connu une accalmie en terme de tués sur les routes en septembre et octobre, après un été particulièrement meurtrier avec 9 morts.

Au total, en seultement trois heures sur les différentes zones surveillées par la police lors de cette vaste opération de contrôle, 32 automobilistes ont été contrôlés pour excès de vitesse, dont un qui roulait à 120 km/h au lieu des 90 km/h en vigueur. Un conducteur à été surpris le téléphone au volant, et une personne était sous l'emprise de stupéfiants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu