Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Malo : prison ferme contre un prêtre poursuivi pour agressions sexuelles sur mineur

Le curé, âgé de 46 ans, était jugé le 17 juin pour des agressions sexuelles commises sur un adolescent de 15 ans au moment des faits. Il a été condamné à une peine de deux ans de prison ferme et trois avec sursis.

Salle d'audience du tribunal de Rennes.
Salle d'audience du tribunal de Rennes. © Radio France - Benjamin Fontaine

Le tribunal correctionnel de Rennes a condamné un prêtre de 46 ans à deux ans de prison ferme et trois ans avec sursis ce jeudi 4 juillet. Ce curé a été jugé le 17 juin dernier pour avoir agressé sexuellement un adolescent de 15 ans entre 2004 et 2008. Lors de son procès, il avait reconnu des actes "qui n'étaient pas conformes à la morale catholique" mais "consentis" selon lui. En plus de cette peine d'emprisonnement il a désormais interdiction d'exercer toute activité en rapport avec des mineurs, à titre professionnel ou bénévole.

Une première agression lors d'un voyage à Rome

Ordonné prêtre en 2000, l'homme d'église a exercé à Saint-Malon et Redon. Les premiers faits qui lui sont reprochés datent de 2004. A l'époque, la victime part en voyage à Rome avec le jeune prêtre. Ce dernier aurait alors abusé de lui. Les attouchements se seraient poursuivis à Rennes pendant plusieurs années. "A genoux devant lui, je devais lui dire pardon," a expliqué la victime lors du procès.

Privé de ministère depuis 2008

Le jeune homme a aussi pointé du doigt l'attitude de l'évêque de Rennes, Monseigneur d'Ornellas, présent en tant que témoin lors de l'audience. "Il m'avait déconseillé de porter plainte," a-t-il confié. "J'ai toujours pensé qu'il devait porter plainte," a assuré de son côté l'évêque qui sanctionné le curé dès la révélation des faits en 2008. Depuis 11 ans, le prêtre est en effet privé de tout ministère et vit désormais dans une abbaye.