Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Martin-d'Hères : l'incendie du site Eiffage revendiqué par des anarchistes opposés aux prisons

mardi 9 octobre 2018 à 10:15 Par Justine Dincher, France Bleu Isère et France Bleu

Dans un texte, publié sur une plateforme web fréquentée par l'extrême-gauche, des activistes disent être les auteurs de l'incendie sur le site Eiffage à Saint-Martin-d'Hères (Isère) lundi. Ils prétendent avoir voulu s'attaquer à cette entreprise parce qu'elle contribue à la construction de prisons.

Tôles calcinées sur le parking d'Eiffage
Tôles calcinées sur le parking d'Eiffage © Radio France - Véronique Pueyo

Saint-Martin-d'Hères, France

Quelques heures après l'incendie sur le site Eiffage de Saint-Martin-d'Hères (Isère), des activistes libertaires et anti-capitalistes ont revendiqué l'attaque. Un texte, sans signature, intitulé "un signal de fumée pour les prisonniers", a été publié dans la nuit de lundi à mardi sur un site web, fréquenté par l'extrême-gauche : "cette nuit, nous avons cramé une dizaines de véhicules et engins de chantier ainsi qu'une partie d'un entrepôt de 2 000 mètres carrés d'Eiffage, parce que cette entreprise occupe une fonction fondamentale dans notre société carcérale".

Une attaque contre les prisons

Ces anarchistes reprochent au groupe Eiffage de contribuer à la construction d'écoles, de lieux de travail, de tribunaux, des espaces publics qui sont "autant de barreaux qui nous maintiennent en captivité". Mais leur plus grande source de "haine", c'est surtout parce qu'Eiffage participe à la construction de prisons. D'après eux, le groupe "fournit la structure matérielle nécessaire à l'industrie de la punition". "Nous nous réjouissons de toutes les attaques portées contre la mécanique de l'enfermement", ajoutent-ils, "rage et courage pour saccager nos cages !".

Dans la nuit de dimanche à lundi, il y a eu cinq départs de feu au sein du site Eiffage de Saint-Martin-d'hères. L'incendie a ravagé une partie des 2.000 mètres carré d'entrepôt, des camions et des véhicules utilitaires ont été brûlés, 70 employés se sont retrouvés au chômage technique. La police judiciaire et la sûreté départementale ont été co-saisies du dossier pour mener l'enquête.

Saint-Martin-d'Hères, en Isère - Radio France
Saint-Martin-d'Hères, en Isère © Radio France - Denis Souilla