Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Saint-Martin-d'Hères : le local des "gilets jaunes" incendié

lundi 25 février 2019 à 20:34 Par Nicolas Joly, France Bleu Isère

Le local des "gilets jaunes" de Grenoble, situé avenue Gabriel Péri à Saint-Martin-d'Hères a été partiellement incendié ce lundi. D'après les militants, il pourrait s'agir d'un acte de volontaire. Ils lancent un appel à la solidarité.

Cela faisait un mois que la cabane était installée avenue Gabriel Péri
Cela faisait un mois que la cabane était installée avenue Gabriel Péri © Radio France - Nicolas Joly

Saint-Martin-d'Hères, France

"J'ai envie de pleurer", lance Dorothée. Cela faisait un peu plus d'un mois que les "gilets jaunes" s'étaient installés là. Sur un lopin de terre le long de l'avenue Gabriel Péri, en face du Géant Casino de Saint-Martin-d'Hères (Isère), la cabane faite de planches et de matériaux de récupération se dresse encore, mais l'intérieur est calciné. Dans la journée de lundi, les militants de Grenoble ont découvert leur QG de fortune partiellement brûlé. Ils affirment qu'il s'agit d'un incendie volontaire.

En quelques heures, les militants ont nettoyé les lieux, mais les traces de l'incendie restent visibles - Radio France
En quelques heures, les militants ont nettoyé les lieux, mais les traces de l'incendie restent visibles © Radio France - Nicolas Joly

Un acte volontaire ?

Les canettes, imbibées d'essence, qui laissent penser à un acte de vandalisme - Radio France
Les canettes, imbibées d'essence, qui laissent penser à un acte de vandalisme © Radio France - Nicolas Joly

Pour les gilets jaunes rencontrés sur place, cela ne fait aucun doute, il s'agit d'un acte de vandalisme. La preuve : des canettes de soda retrouvées au centre des débris. Brûlées elles-aussi, elles seraient imbibées d'essence et auraient pu servir à allumer l'incendie. "Nous nettoyons le local chaque fois que l'on s'en sert. Lorsque nous sommes partis, ces canettes n'étaient pas là", affirme Justine, l'une des militantes, les gants et les vêtements tâchés de suie. Comme une d'autres gilets jaunes, elle est venue prêter main forte pour nettoyer les lieux dès qu'elle a eu vent de l'incendie.

Appel à la solidarité

Le sol de la cabane a été principalement touché - Radio France
Le sol de la cabane a été principalement touché © Radio France - Nicolas Joly

Les gilets jaunes ne pointent du doigt aucun coupable potentiel pour le moment, mais cet acte n'est pas une surprise pour eux. "On savait que ça arriverait, indique Justine. Ce qui compte c'est de montrer que nous sommes toujours là et que l'on ne se laissera pas intimider." Elle compte sur le soutien des autres membres du mouvement : "Nous lançons _un appel à la solidarité_. Nous avons déjà reçu des témoignages et un peu de matériel. Si des gens souhaitent nous venir en aide pour reconstruire, nous les accueillons à bras ouverts."