Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gironde : démantèlement d'un trafic de cannabis entre la France et l'Espagne

-
Par , France Bleu Gironde

Quatre personnes ont été interpellées dimanche à Saint-Médard-en-Jalles, près de Bordeaux dans le cadre d'un démantèlement de trafic de cannabis entre la France et l'Espagne. Il s'agit de trois chauffeurs et du client principal. Quatre autres personnes ont été interpellées en Gironde.

La gendarmerie nationale en Gironde et la guardia civil de Biscaye se sont associées pour démanteler une filière du producteur au consommateur
La gendarmerie nationale en Gironde et la guardia civil de Biscaye se sont associées pour démanteler une filière du producteur au consommateur © Radio France - Marie Ameline

Un trafic de cannabis entre la France et l'Espagne a été démantelé dimanche après un an d'enquête. La gendarmerie nationale en Gironde et la guardia civil de Biscaye se sont alliées pour faire tomber cette filière du producteur au consommateur.

C'est pendant une livraison en provenance d'Espagne que quatre personnes ont été interpellées dimanche matin à Saint-Médard-en-Jalles près de Bordeaux : les trois chauffeurs espagnols et le client principal.  

En même temps, quatre autres personnes ont été interpellées en Gironde et six en Espagne. Côté français, les gendarmes ont découvert 210 000€ en billets, 30 kilos de cannabis et 800 grammes de cocaïne.  Ils ont également saisi une dizaine de véhicules de luxe qui ont servis ou été financés par le trafic. Au total, 70 militaires de la gendarmerie ont été mobilisés.    

La guardia civil a de son côté interpellé six personnes
La guardia civil a de son côté interpellé six personnes - Direction Générale de la Gendarmerie Nationale

Côté espagnol, la cinquantaine de militaires engagé a saisi 100 000€ en espèce et 10 kilos de cannabis.  Les six hommes arrêtés seront transférés en France pour être interrogés à Bordeaux.  Des comptes ont également été saisis.

Sur les huit interpellés français (six hommes et deux femmes), cinq vont être présentés au magistrat pour être mis en examen. Le principal suspect, âgé de 40 ans, sans emploi, est soupçonné d'être "un demi-grossiste", il réceptionnait des convois "quasi hebdomadaires" de chargements d'herbe de cannabis, "par dizaine de kilos", en provenance d'Espagne, a expliqué la gendarmerie à l'AFP.

Une opération d’interpellation avait été fixée mi-mars mais elle a été retardée par le confinement, qui a perturbé ce trafic. Les enquêteurs ont attendus la reprise, dimanche 18 octobre, pour agir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess