Faits divers – Justice

Saint-Médard-en-Jalles : la route s’effondre et prive la ville d’eau

France Bleu Gironde jeudi 27 mars 2014 à 17:56

C'est dans la rue Alcide Castaing à Saint-Médard qu'une voiture s'est enfoncée dans le sol après l'effondrement de la route.
C'est dans la rue Alcide Castaing à Saint-Médard qu'une voiture s'est enfoncée dans le sol après l'effondrement de la route.

A 17 heures ce jeudi, près de 300 Saint-médardais n’avaient toujours pas accès à l’eau. La route s’est effondrée au passage d’une voiture, rompant une canalisation.

Dans la rue Alcide Castaing de Saint-Médard-en-Jalles, rien ne permettait d’anticiper une rupture de la chaussée. Ni fissure, ni fuite apparente. Mais quand la route à cédé sous les roues d’une voiture ce matin à 7 heures , la Lyonnaise des eaux s’est posée des questions. "C’est visiblement dû à une fuite invisible dans cette zone sablonneuse", explique-t-on de leur côté. Au volant du véhicule, un livreur de journaux de chez nos confrères de Sud ouest. "Je me suis senti aspiré" leur a-t-il confié.

"Tout devrait être rentré dans l’ordre à 20 heures. On ne veut rien promettre mais c’est notre souhait", explique un dirigeant de la Lyonnaise des eaux.

Une seule canalisation a cédé mais toute la ville a été privée d’eau ce matin. "Par précaution" et pour "éviter une inondation dans le secteur". L’évacuation du véhicule a lieu à 11 heures grâce à une grue. Le retour de l’eau arrive progressivement à la mi-journée. Pour les habitants de la rue Alcide Castaing, le Place Maurice Gadret, la Place de la liberté et l’avenue Descartes , tout devrait rentrer dans l’ordre en début de soirée.

Des bouteilles d’eau pour les habitants

Entre midi et 17 heures, des bouteilles d’eau ont été distribuées aux habitants pour pouvoir cuisiner ou boire notamment. Pendant ce temps, la dizaine d’employés de la Lyonnaise des eaux continuait d’intervenir sur les canalisations. "Le plus gros coût pour nous, c’est celui que représente la mobilisation de ces employés. Changer la canalisation ne coûtera pas grand chose", explique la société qui gère l’eau. Au final, plus de peur que de mal. S’il n’y a pas de nouvel incident, les Saint-médardais auront tous de l’eau ce soir.

Partager sur :