Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Nazaire : alcoolisé, il s'en prend au personnel des urgences puis frappe des policiers

-
Par , France Bleu Loire Océan

Il n'aurait pas supporté d'attendre aux urgences de l'hôpital de Saint-Nazaire. Le dimanche 31 mai au soir, un homme alcoolisé a menacé et insulté le personnel du service. Puis il a frappé et blessé deux policiers avant d'être interpellé après usage du pistolet à impulsion électrique.

L'homme n'aurait pas supporté d'attendre aux urgences
L'homme n'aurait pas supporté d'attendre aux urgences © Radio France - Anne Patinec

Ce dimanche 31 mai au soir, un homme très alcoolisé se présente aux urgences de l'hôpital de Saint-Nazaire car il a été blessé lors d'une bagarre. Rapidement, il s'énerve car il ne supporte pas d'attendre. Il menace et insulte le personnel hospitalier qui alerte les policiers. A l'arrivée des forces de l'ordre, l'homme a disparu. Il est repéré sur le parking du personnel. 

Selon les policiers, l'homme "présentant les signes d'une ivresse avancée, refuse le contrôle et s'oppose physiquement à une policière en la bousculant violemment". Alors qu'ils tentent de le menotter, il donne des coups de pieds et multiplie les insultes. Pour le maîtriser, les forces de l'ordre font usage du pistolet à impulsions électriques à deux reprises. Deux fonctionnaires sont blessés aux jambes (deux jours d'ITT) et ont déposé plainte. 

Déjà condamné pour des violences conjugales

Le trentenaire, patron d'un bar à Saint-Nazaire, a déjà été condamné à plusieurs reprises pour des faits de violences sur conjointes. Au moment de son interpellation, il portait un bracelet électronique. Placé en garde à vue, il pourrait être jugé en comparution immédiate. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess