Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Nazaire - "C'était comme les chutes du Niagara" : ils témoignent après l'inondation de leur HLM

-
Par , , France Bleu Loire Océan

Les habitants de l'immeuble situé au 1 rue Ambroise Paré à Saint-Nazaire ont eu une bien mauvaise surprise ce samedi midi. Une fuite d'eau au 7e étage a provoqué des inondations impressionnantes. L'eau a dévalé les escaliers pendant plus d'une heure. Le courant est resté coupé près de six heures.

La fuite d'eau a inondé les escaliers du HLM situé au 1, rue Ambroise Paré à Saint-Nazaire.
La fuite d'eau a inondé les escaliers du HLM situé au 1, rue Ambroise Paré à Saint-Nazaire. © Radio France - François Ventéjou

Les sapeurs-pompiers de Loire-Atlantique ont été prévenus d'une importante fuite d'eau au 1 rue Ambroise Paré à Saint-Nazaire, peu avant midi ce samedi 23 janvier. Lors d'un raccordement à la fibre dans un appartement du septième étage, les ouvriers ont accidentellement abîmé la conduite d’alimentation principale de cet HLM de dix étages.

"J'ai vu des trombes d'eau dévaler les escaliers"

"Quand je suis rentrée de ma marche, l'eau tombait du septime étage, c'était comme les chutes du Niagara, le débit était impressionnant", raconte Françoise, encore surprise. "J'habite au sixième, juste en-dessous, explique Evelyne. J'ai vu des trombes d'eau dévaler les escaliers, mais vraiment des milliers de litres. Je faisais ce que je pouvais pour que ça ne rentre pas dans mon appartement."

Si Evelyne a évité le pire, ce n'est pas le cas de Martine. "Je mangeais chez ma maman, rembobine-t-elle. Je suis toujours assise devant la porte d'entrée et mon œil est tombé sur une flaque d'eau. J'ai ouvert la porte et j'ai vu comme une cascade qui tombait des escaliers." Elle a pris tout ce qui lui passait sous la main pour chasser l'eau. Mais en plus de l'eau, Martine a été choquée par le bruit. Assourdissant d'après elle.

La panne d'électricité a duré toute l'après-midi

Pendant que les pompiers pompaient l'eau qui avait atteint deux mètres de haut au rez-de-chaussée, ils devaient aussi s'occuper d'un homme de 90 ans habitant au huitième étage mais bloqué en bas. L’ascenseur étant à l'arrêt, "ils l'ont pris en faisant une chaise, et moi j'ai monté le déambulateur", raconte Françoise.

"L'eau a coulé pendant au moins une heure, voire deux", estime Christiane qui habite au premier étage. Le problème : les pompiers ne trouvaient pas le robinet d'arrêt général de l'eau. "Ce n'est pas normal qu'ils ne savent pas où est l'arrivée d'eau", s'agace Christiane. Vers 13h30, l'eau a arrêté de dévaler les escaliers. Ensuite, le courant a été coupé par les pompiers.

"On a froid, on n'a plus de chauffage", peste Christiane en fin d'après-midi. Ce n'est que vers 18h15 que l'électricité est revenue dans les appartements. Une bien drôle de journée pour ces dizaines d'habitants. Maintenant, beaucoup craignent de ne pas disposer de l'ascenseur pendant de nombreuses semaines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess