Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Nazaire : elle tague une voiture de police et frappe un agent

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Une femme de 38 ans a été arrêtée, ce mercredi à Saint-Nazaire. Elle est soupçonnée d'avoir tagué un véhicule de police puis frappé un agent en marge d'une manifestation de lycéens. Un adolescent, accusé d'avoir jeté des projectiles sur des forces de l'ordre, a lui aussi été placé en garde à vue.

En marge d'une manifestation de lycéens à Saint-Nazaire ce mercredi, une femme de 38 ans a été interpellée. Elle est soupçonné d'avoir frappé un agent et tagué une voiture de police.
En marge d'une manifestation de lycéens à Saint-Nazaire ce mercredi, une femme de 38 ans a été interpellée. Elle est soupçonné d'avoir frappé un agent et tagué une voiture de police. © AFP - Patricia Huchot-Boissier

En marge d'une manifestation de lycéens, ce mercredi devant la cité scolaire de Saint-Nazaire, une femme de 38 ans a tagué un véhicule de police. Surprise par les forces de l'ordre, cette Nazairienne a alors tenté de retourner la bombe aérosol contre un agent avant de le frapper "violemment au tibia". Elle a finalement été interpellée quelques heures avant un lycéen, soupçonné d'avoir jeté des projectiles sur les policiers. 

Les images ont tourné en boucle sur les chaînes d'info en continu

La trentenaire arrêtée par les enquêteurs de la sûreté urbaine, rue Pierre de Coubertin, a été dans un premier temps placée en garde à vue avant d'être déférée en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire. Soupçonnée de violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique et de dégradations volontaires de bien public, cette femme a finalement obtenu un délai d'un mois de la Justice pour préparer sa défense.

Au lendemain de ces violences, une autre personne a été interpellée. Accusé d'être l'auteur "de violences répétées par des jets de projectiles" en direction des forces de l'ordre, un lycéen majeur a été placé en garde à vue. L'homme, déjà connu des services de police, avait été filmé par un témoin de la scène. La vidéo s'était ensuite retrouvée sur les réseaux sociaux et avait été reprise par la chaîne d'information en continu, CNews.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess