Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Nazaire : l'adjoint aux finances Martin Arnout démissionne

-
Par , France Bleu Loire Océan

A Saint-Nazaire, l'adjoint au maire aux finances, Martin Arnout démissionne. Il l'annonce dans un communiqué. Il avait été accusé d'agression sexuelle sur une conseillère municipale. La justice a classé l'affaire sans suite faute d'infraction mais l'élu se dit victime de "menaces".

L'adjoint au maire aux finances Martin Arnout démissionne
L'adjoint au maire aux finances Martin Arnout démissionne © Radio France - Anne Patinec

Saint-Nazaire, France

C'est un nouvel épisode dans la crise que traverse la majorité municipale depuis le printemps dernier. Dans un communiqué, l'adjoint au maire de Saint-Nazaire en charge des finances, Martin Arnout annonce qu'il démissionne de son poste d'adjoint ainsi que de son mandat de conseiller communautaire à la Carène. Martin Arnout avait été accusé d’avoir agressé sexuellement en 2014 une conseillère municipale dans un cadre privé. Elle n’a pas porté plainte mais le collectif "Ils ne nous feront pas taire" composé de 11 élus a rendu ces faits publics en tant que "lanceurs d'alertes". La justice a classé l'affaire sans suite en juin dernier.  Mais elle continue de faire des remous. 

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose..

C'est ce qu'écrit Martin Arnout dans son communiqué où il explique être victime d'une rumeur infondée. L'élu rappelle qu'en juin dernier, la procureure de la République a classé sans suite l'affaire d'agression sexuelle sur une conseillère municipale, faute d'infraction. Mais depuis, Martin Arnout dit subir toujours des attaques, des intimidations.

Il parle de menaces et de voies de fait, sans donner plus de détails car il a porté plainte; ces faits sont donc aux mains de la justice. Il estime que "face à cet acharnement, la situation est devenue insupportable pour lui et ses proches".'I l préfère donc démissionner. 

Autre raison qui le pousse à partir; dès la fin juin le maire-sortant David Samzun avait fait savoir qu'il ne le reprendrait pas sur sa liste pour les prochaines élections. Martin Arnout dit avoir trouvé du travail dans le privé. 

On ne sait pas encore à qui ses délégations vont être attribuées. Un nouveau conseiller municipal devait faire son entrée dans l'assemblée. Cette affaire a déjà fait de gros dégâts au sein de la majorité municipale qui s'est divisée, déchirée. Plusieurs élues qui se sont vu retirer leurs délégations ont créé leur propre groupe. Au dernier conseil municipal l'ambiance était très tendue et cela ne devrait pas s'améliorer à l'approche des prochaines élections de mars . 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu