Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Saint-Nazaire : les avocats se mobilisent pour défendre leur tribunal de grande instance

vendredi 5 janvier 2018 à 3:00 Par Anne Patinec, France Bleu Loire Océan

Ce samedi matin, Matthieu Toucane, avocat au barreau de Saint-Nazaire, enfourchera son vélo pour se rendre à Paris devant le Ministère de la Justice. Comme ses collègues, il redoute que la prochaine réforme judiciaire n'entraîne la fermeture du tribunal de grande instance de la ville .

La pétition des avocats a recueilli plus de 3 000 signatures
La pétition des avocats a recueilli plus de 3 000 signatures © Radio France - Anne Patinec

Saint Nazaire

Aux alentours de sept heures, samedi matin, Me Matthieu Toucane enfourchera son vélo devant le Tribunal de Grande Instance de Saint-Nazaire. Direction Paris et la Place Vendôme où se trouve le Ministère de la Justice après quatre étapes et 430 km. Soutenu par ses collègues, le jeune avocat de 34 ans passionné de vélo entend par ce trajet symbolique faire entendre leur inquiétude face à la réforme judiciaire prévue au printemps.  Ils redoutent un transfert progressif des activités au tribunal de Nantes qui entraînerait à terme une fermeture du site de Saint-Nazaire.  

Plus de 26 000 procédures traitées chaque année

Les 115 avocats du barreau de Saint-Nazaire estiment que la Loire Atlantique nécessite deux tribunaux, au regard de la population croissante et de l'activité économique importante sur la région nazairienne. L'arrondissement judiciaire s'étend du nord du département jusqu'à la Vendée. Il concerne 350 000 personnes à l'année et un million l'été en raison de l'afflux de touristes. 

Faire remonter les doléances

Les pétitions lancées par les avocats, sur internet mais aussi sur papier, ont recueilli plus de 3 000 signatures. Me Toucane, accompagné en voiture par son bâtonnier Me Kierzkowski-Chatal, espère bien les remettre à la Chancellerie ainsi que leur rapport qui pointe toutes les incohérences d'une fermeture de leur TGI. Ils insistent notamment sur les problèmes de distance et de circulation pour se rendre à Nantes. Comment gérer les comparutions immédiates, les présentations aux juges s'il faut aller à Nantes? 

On fait remonter les doléances. L'idée nous est venue des Etats Généraux où le Tiers Etat faisait remonter ses doléances pour mettre en avant ses spécificités, ses particularités dans le cadre d'une réforme" Me Matthieu Toucane

Matthieu Toucane va rallier Paris à vélo en quatre jours - Radio France
Matthieu Toucane va rallier Paris à vélo en quatre jours © Radio France - Anne Patinec

Une cinquantaine d'avocats nazairiens seront à Paris mardi pour accueillir leur collègue à vélo. Ils ont d'ores et déjà décidé d'une journée 'justice morte" dans la cité portuaire et plusieurs affaires programmées à l'audience correctionnelle devraient être renvoyées.  70 personnes dont 25 magistrats travaillent au tribunal de grande instance de la ville.