Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Nazaire : les policiers l'empêchent de se suicider, il leur écrit une lettre pour les remercier

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Dans une lettre envoyée au commissariat de La Baule, en Loire-Atlantique, un homme de 50 ans remercie les policiers de la BAC. Ils sont intervenus, le 19 janvier, sur le pont de Saint-Nazaire, alors que cet habitant de Pornichet s'apprêtait à sauter pour mettre fin à ses jours.

Le pont de Saint-Nazaire.
Le pont de Saint-Nazaire. © Maxppp - FRANCOIS DESTOC

Un habitant de Pornichet a pris sa plume pour remercier les policiers de la BAC de La Baule, en Loire-Atlantique. Dans une lettre envoyée le 1er février, l'homme de 50 ans les remercie de "lui avoir sauvé la vie", ce soir du 19 janvier 2021, à 23h30. Sur le pont de Saint-Nazaire, il était sur le point de mettre fin à ses jours quand les policiers sont intervenus. 

"Ils m'ont sauvé la vie"

"Sous l'effet conjugué de l'alcool et de circonstances personnelles et professionnelles, j'allais commettre l'irréparable", raconte l'auteur de la lettre. Les deux pieds sur le parapet du pont, à plus de 60 mètres du sol, il s'apprête à sauter. Par chance, il est repéré par un équipage de la Brigade anti-criminalité (BAC), qui effectue sa ronde.  "Avec courage et bravoure, les fonctionnaires m'ont rattrapé, poursuit-il. Je tiens à les féliciter. Ils ont très vite su discerner la gravité de la situation [...] Je regrette mon geste et je leur dois la vie. L'expéditeur salue "le professionnalisme et le sang-froid" des représentants des forces de l'ordre "qui ont permis d'apporter une issue positive à cette histoire." La lettre se termine par un sobre "merci" écrit en lettres majuscules.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess